AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 358
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Famille:
Relations:
Rp en Cours:

MessageSujet: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   Dim 17 Juil - 0:00

& &
« Les amis c'est comme du chewing-gum... Quand ça colle, ça colle vraiment...»


    Dans un des dortoirs des filles de Gryffondor, le dortoir situé tout au bout du couloir en prenant à gauche plus précisément, personne n'était encore réveillée. Enfin excepté une jeune fille qui était assise en tailleurs sur son lit avec un livre à la main essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller ses camarades de chambre. Elle avait dû attacher ses long cheveux ondulés en un chignon vite fait pour ne pas à les remettre à leur place sans cesse. Elle était encore en pyjama, elle ne s'était pas encore habillée, non pas par fainéantise, mais par crainte qu'en se levant elle ferait du bruit ce qui aura pour conséquence de réveiller les autres demoiselles qui n'étaient autre que ses deux meilleures amies Ayako et Elisabelle. Et les réveiller en ce dimanche matin c'était la dernière chose qu'elle avait envie de faire, parce que c'est connu le Dimanche matin c'est grasse matinée pour tout le monde sauf une fois de plus pour Lily qui avait toujours été du genre à se réveiller avant les autres.
    Donc en attendant que les deux Gryffondor ne se réveillent elle lisait un livre sur l'histoire des sorciers au dix-huitième siècle, un livre que lui avait recommandé de lire le professeur d'Histoire de la Magie lorsque la jeune fille lui avait confié qu'elle s'intéressait beaucoup à cette époque.

    Il était presque huit heures et demi lorsque la jolie rousse releva la tête et regarda l'heure sur son réveil. Elle soupira et regarda les deux jeunes filles qui dormaient paisiblement dans leur lit. L'un des lits se trouvait près de la porte et l'autre face à son propre lit. Le lit de Lily se trouvait près de la fenêtre, alors essayant de faire le moins de bruit possible elle ferma son livre, le posa sur sa table de chevet et posa ses deux pieds sur le sol froid du dortoir. Elle se leva et s'avança vers la fenêtre et se mit à observer le paysage gris du parc de Poudlard. L'hiver aura bientôt prit la place de l'automne et ça se voyait. Il n'y avait déjà plus aucune feuilles dans les arbres et la pluie et le mauvais temps avait régné durant toute la semaine, il faisait aussi de plus en plus froid. Voyant ce paysage si sinistre, la Rouge et Or soupira à nouveau et se tourna vers ses deux amies. Elle ne comprenait décidément pas comment on pouvait dormir aussi longtemps. Elle fronça les sourcils et sur la pointe des pieds elle se dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche et ressembler à quelqu'un de plus propre et de plus réveillée !

    Elle passa une longue demi-heure dans la salle de bain, après tout elle pouvait très bien prendre son temps vu que personne n'attendait son tour pour y aller aussi. Lorsqu'elle en sortie, ses cheveux qu'elle avait séché et qu'elle avait par la suite coiffé soigneusement étaient attachés en une queue de cheval. Elle avait mis une robe qui lui arrivait un peu en dessous des genou et des collants noir, sur sa robe elle avait enfilé un gilet qui la tiendrait bien au chaud. Elle n'avait pas oublié d'épingler son insigne de Préfète qui avait été bien astiqué pour qu'elle brille le plus possible. En sortant de la salle de bain donc, alors qu'elle allait se diriger vers son lit pour prendre sa baguette et son sac remplit de livres et de parchemins -elle souhaitait aller à la bibliothèque pour travailler un peu- elle marcha sur un objet pointu.

    "Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh"

    Elle prit son pied droit et sauta un cloche pied ce qui eu pour effet de la déstabiliser et de la faire tomber. Mais avant de tomber, comme pour se retenir de ne pas faire une chute mémorable qui laisserait des traces, elle attrapa les rideaux du lit le plus proche d'elle et elle tira dessus. Sauf que l'effet ne fut pas du tout ce qu'elle souhaitait au départ. En effet, la jeune fille tira si fort sur les rideaux qui étaient ceux du lit d'Elisabelle qu'à la fin le lit à baldaquin ne ressemblait plus du tout à un lit un baldaquin, une des colonnes qui soutenait la structure tomba tout près de la rousse et de ce fait le reste était un peu tordu risquant de s'effondrer sur la jeune blonde. Lorsque Lily se rendit compte de tout ce bruit elle serra les dents et prit sa baguette le plus vite possible et répara les dégâts. Elle regarda Elisabelle qui était surement réveillée tout comment Ayako d'ailleurs et leur fit un sourire désolée :

    "HUm.... Bien dormi ? Vous n'avez pas faim ? Parce que moi je sens que si je ne mange pas quelque chose je vais tomber..."

    Elle avait parlé sur un air qui faisait drôlement penser à un enfant qui avait fait une bêtise et qui essayait de faire comme si rien ne s'était passé pour éviter de se faire gronder par ses parents. Elle les regardait toujours avec cet air désolée attendant une quelconque réaction de leur part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurstimes.forumactif.com

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   Dim 17 Juil - 10:45

Le samedi soir Bella avait prit l'habitude de se coucher tard, au début c'était pour faire ses devoirs qu'elle ne prenait pas le temps de faire le reste du temps préférant s'amuser. Après ca avait été pour avoir l'occasion de voir un peu plus souvent Sirius. Jamais elle ne le suivait comme un petit chien mais quant elle avait l'occasion de le voir elle ne crachait pas dessus pour autant. Maintenant c'était plus pour reste en compagnie de Kalisz un peu plus longtemps. Et oui c'était avec lui qu'elle sortait maintenant. Enfin maintenant, il était son premier petit ami mais personne n'avait pensé qu'il sortiraient ensemble un jour, vu les sentiments que ses amis proches savait qu'elle avait pour Sirius mais Kalisz elle le connaissait depuis une éternité et un jour elle c'était surprise à le voir comme une fille voit un garçon et les yeux bleus de Kalisz avait fait le reste. Cependant avait-elle totalement oublier Sirius? Était-elle vraiment guérit de son amour pour lui? Certains des amis de la jolie blonde se posent souvent la question et même parfois Belle elle même demande si c'est le cas parce qu'il lui arrive encore ne jeter des regard en direction du jeune homme sans s' en rendre compte.
Et le plus troublant c'est qu'il lui arrivait même parfois de carrément rêver de Sirius, pourquoi rêvait-elle de lui et pas de Kalisz? C'était Kalisz sont petit ami, c'était lui qu'elle aimait, mais dans un coin de son coeur Sirius était toujours présent même si elle ne voulait pas se l'avouer par peur de souffrir et de faire souffrir Kalisz.

D'ailleurs en ce moment qu'elle était en train de dormir dans son rêve ça passé de Kalisz à Sirius c'était assez déroutant. Comme souvent Bella se retrouvait totalement enfouie sous sa couette sa tête recouverte sans vouloir en sortir mais elle était légèrement agitait ce matin. Mais elle continuait de dormir, elle avait trop sommeil pour se réveiller même si par moment elle avait quelques sursaut, elle se rendormait immédiatement parce qu'elle ne se réveillait pas vraiment non plus. Ses deux camarades de dortoir lui disait souvent que quant elle dormait même une bombe atomique n'arriverait pas à la réveiller. Ses deux camarades de dortoir c'était sa Lily adorée, sa meilleure amie, la première avec qui elle avait parlait dans le Poudlard Express la première année, et puis il y avait Aya sa sœur de cœur, cette fille qui arrivait toujours à tout savoir d'elle même quant elle ne lui disait rien. Lily est une née Moldue, Aya une sang-mêlée et Bella une sang-pure, du coup si les deux autres savait ce qu'était une bombe atomique Bella elle l'ignorait. C'était Lily qui lui avait expliqué un jour en riant ce que c'était et Bella ne l'avait pas mal prit elle savait elle même qu'elle avait un sommeil de plomb quant elle était dans les bras de Morphée il était très dur de l'en sortir, mais certaines personnes aiment dormir que voulez-vous.

Plongeait dans un sommeil profond bien qu'un peu agitait Belle n'entendait pas sa meilleure amie lire et elle ne l'entendit pas non plus se lever ni se déplacer dans le dortoir, elle ne l'entendit même pas aller dans la salle de bain pour prendre sa douche, il fallait dire aussi que Lily savait se faire discrète quant elle voulait. Et puis en plus Lily réveillait rarement ses deux camarade, même quant c'était l'heure de se lever et qu'Aya ou Belle n'arrivaient pas à sortir de leur lit, mais à la dernière minute elle le faisait quand même pour leur bien. En plus rien de tel pour réveiller Belle que de lui dire qu'elle allait être en retard en cour, là elle sautait de son lit comme un diable de sa boite. Mais ce matin ce fut un hurlement qui sortie Bella de son sommeil, au ça la fit juste un peu émerger parce qu'elle l'entendit sans l'entendre et elle étant même à deux doigts de se rendormir, elle avait trop sommeil pour se réveiller tout de suite, c'était pas possible.

_Lilylaissemoidormirjaisommeil....

Belle avait dit ça d'une voix ensommeillée à peine audible et étouffé à travers sa couette et un bâillement du coup il était même pas sur que Lily est entendue et encore moins qu'elle ait comprit. Mais soudain alors que Morphée l'emportait de nouveau au pays des songes un craquement ou plutôt un déchirement se fit entendre dans le dortoir suivit ensuite par contre d'un craquement sonore. Puis un choc, comme si quelque chose de lourd venait de tomber et quelque chose de lourd venait en effet de tomber, une des colonnes du lit à baldaquin de Belle se retrouvait en effet par terre et déstabilisa d'ailleurs le lit de Belle qui se retrouva bancal faisant un peu glisser la blonde de son lit. Celle-ci se décida d'ailleurs enfin à sortir sa tête de sous sa couette pour voir ce qui se passait. Elle vit alors Lily au milieu de tout un tas de tissu provenant vraisemblablement de son lit à baldaquin et une de colonne de son lit arrachait et gisant par terre. Un instant plus tard la baguette de Lily avait tout arrangé sauf qu'elle ne pouvait pas refaire tomber Belle dans le sommeil qu'elle aurait bien voulut ne pas quitter.

_Lily... Provoquer un cataclysme dans le dortoir n'ai pas la meilleure façons qui soit pour réveiller ses deux meilleures amies... En plus tu viens de me donner faim...

Belle s'efforça alors de sortir de son lit mettant sa mains devant sa bouche pour cacher un bâillement puis. Mais elle retomba bien vite assisse sur son lit, elle était pas encore assez réveiller pour pouvoir tenir debout. Belle jeta alors un coup d'œil en direction d'Aya pour voir comment cette dernière réagissait à ce réveil plutôt brutal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   Mar 19 Juil - 14:54

    Le week end, pour beaucoup d'adolescent est synonyme de fête et de détente après une dure semaine de travaille. Ayako n'échappe pas à la règle ! Après avoir passer son vendredi soir et une bonne partie de la nuit sur les devoirs donnés par les professeurs elle avait pu passer son samedi à faire ce qu'elle voulait sans avoir besoin de s'inquiéter des vingt-neuf centimètre de parchemins demander par le professeur Slughorn sur la potion Lonéat, ni sur les exercices pratique de métamorphose. Après avoir passé l'après-midi à l'extérieur du château, dans le village magique de Pré-Au-Lard, refaisant le plein de confiseries à Honeydukes et achetant quelques petites bricoles à Zonko afin de s'amuser durant la semaine elle avait rejoint ses meilleurs amis à la table des Gryffondor pour partager avec eux le repas du soir concocter par les elfes de maison. Puis, lorsqu'ils furent tous rassemblés dans la salle commune, Ayako s'éclipsa, voulant emprunter un livre à la bibliothèque avant le couvre feu. Elle déambula dans les couloirs jusqu'à atteindre la bibliothèque et une fois à l'intérieur, elle se dirigea vers le rayons concernant les créatures magiques après avoir saluer la bibliothécaire au passage. Elle s'empara du manuel voulu et fit glisser son index sur la couvertures des autres livres présent, déchiffrant les titres à voix basse et essayant de se remémorait ceux qu'elle avait déjà lus précédemment. Alors qu'elle s'attardait à présent au rayon des sorts et enchantements, Mme Pince vint la trouver afin de la mettre dehors le couvre feu commençant à se faire de plus en plus proche.

    Une fois remonter dans la salle commune, le livre emprunter sous le bras, la nippone se fit accueillir par Dyska et c'est avec un sourire amusé qu'elle vint reprendre place auprès de son petit groupe d'ami tout en grattant la tête du chaton qui s'était mis à ronronner de plaisir. Lily et Jason était assis à ses côté, plongés dans une conversation dont la demoiselle ne chercha pas à découvrir le sujet principal. Elisabelle était également là, dans les bras de son petit ami, Kalisz. Ayako eut un sourire face à cette scène puis elle se plongea dans son livre et dans ses pensées qui la menèrent très vite à un certain serpentard qui ne semblait pas vouloir quitter ses pensée ne serait-ce qu'une minute depuis leur rencontre. Elle n'avait pas encore aborder le sujet avec ses camarades, préférant voir l'évolution de sa relation avec le jeune homme avant puisqu'il s'étaient mis d'accord pour que cela reste entre eux, cependant là, assise dans cette salle commune entouré de deux couples dont un 'officiel' elle commençait à regretter de ne pas pouvoir profiter de son 'petit-ami' comme le faisait à présent Elisabelle. Ou même de ne pas discuter simplement avec lui sans se soucier des regards comme le faisait Lily et Jason. Mimant un bâillement, la japonaise s'étira et ferma son livre tout en déclarant avoir sommeil. Elle souhaita la bonne nuit à ses camarades et après avoir attrapé Dyska et son livre elle prit la direction du dortoirs des filles et elle rejoignit son lit, se glissant sous la couette, Dyska encore dans les bras après avoir revêtue son pyjama.

    Elle mit un petit moment avant de trouver le sommeil pour de bon, ses pensées étant toujours tournées vers le vert. Que faisait-il en ce moment ? Est-ce qu'il dormait ? Pensait-il à elle, lui aussi ? La main de la nippone abandonna la tête du chaton afin d'attraper son oreiller qu'elle posa sur sa tête comme pour faire taire ses pensées. Morphée vint finalement la prendre dans ses bras alors que la porte du dortoir s'ouvrait sur l'une de ses camarades qu'elle n'identifia pas, déjà prise dans les brumes du sommeil...

    « Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh »

    La nippone se mit à grogner dans son sommeil, replaçant son oreiller sur sa tête, ne voulant pas quitter les bras de Morphée pour le moment. Le cri de sa meilleure amie avait été assez fort pour la réveillée mais le pays des rêves ne semblait pas être d'accord pour laisser la demoiselle partir et c'est toujours en étant à moitié endormie et à moitié réveillé qu'Ayako s'enroula dans sa couette avant de grogner a nouveau, ne parvenant pas a retrouver les bras pourtant si accueillant de Morphée.

    « Lilylaissemoidormirjaisommeil.... »

    Visiblement, Elisabelle est elle aussi encore a moitié endormie. Étouffant un bâillement, la nippone se redressa dans son lit, les cheveux en bataille et le regard perdu dans le vide, observant Lily remettre le dortoir en état après sa chute sans vraiment réaliser la scène qu'elle a sous les yeux. Alors que la rousse reprenait la parole, utilisant un ton rappelant celui d'une petite fille qui ne veut pas se faire gronder la tête de la sixième année bascula en avant, ses yeux se fermant...

    « HUm.... Bien dormi ? Vous n'avez pas faim ? Parce que moi je sens que si je ne mange pas quelque chose je vais tomber... »

    Alors que sa tête commençait à basculer dangereusement en avant, Ayako sursauta et frotta ses paupières encore lourde de sommeil, une moue boudeuse se dessinant sur ses lèvres.

    « Manger... Mmm... Il est quel heure ? »

    Elle chercha des yeux un réveil alors qu'Elisabelle émergeait à son tour, prenant la parole et essayant de se relever sans grand succès puisqu'elle retomba aussitôt sur son matelas

    « Lily... Provoquer un cataclysme dans le dortoir n'ai pas la meilleure façons qui soit pour réveiller ses deux meilleures amies... En plus tu viens de me donner faim... »

    Les yeux de la japonaise se posèrent sur un réveil, trainant sur une des tables de chevet et retomba allongée dans son lit, remettant son oreiller sur sa tête, étouffant un grognement prouvant qu'elle n'est pas enchantée de ce qu'elle a découvert. Elle resta ainsi quelques minutes avant de se redresser et d'envoyer son oreiller puis sa couette sur Lily tout en s'écriant:

    « Tu as vu l'heure ?! On est dimanche Lily ! C'est pas une heure pour se lever un dimanche ! Je... Aaaah ! Allons manger. Y'a plus que ça a faire maintenant... Et j'ai faim. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 358
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Famille:
Relations:
Rp en Cours:

MessageSujet: Re: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   Jeu 28 Juil - 22:14

    « Lilylaissemoidormirjaisommeil.... »

    Super, la jeune fille avait poussé un cri de douleur et son amie lui disait quelque chose d'incompréhensible mais qui voulais surement dire qu'elle avait envie de dormir. C'est sans compter les grognements d'Ayako ! Décidément, ses meilleures amies étaient beaucoup trop absorbées par les bras de Morphée pour qu'elles ne lui prêtent attention...

    Lily s'était relevée tant bien que mal, car malgré le fait qu'elle s'était retenue aux rideaux, elle n'avait pas pu empêcher sa chute. Elle avait eu très mal à son pied ainsi qu'aux fesses -et oui, même Lily Evans peut avoir mal aux fesses quand elle tombe ! La douleur, elle ne le sentit que quelques secondes après lorsqu'elle constata qu'elle avait réveillé ses deux camarades de chambre et qu'elle avait failli en assommer une à cause du lit à baldaquin. Elle regardait Elisabelle d'un regard désolé, puis elle prit la parole et changea carrément le sujet en parlant du petit déjeuner. Elle savait déjà qu'elle allait se faire gronder par les deux autres pour les avoir réveillé à une heure pareille un Dimanche matin !

    « Manger... Mmm... Il est quel heure ? »

    La jolie rousse se tourna vers la japonaise, qui n'avait pas l'air totalement réveiller. Elle l'a regarda en prononçant un 'désolée' à peine audible, car elle savait que lorsqu'elle verrait l'heure, elle lui en voudrait... Puis Lizzy se décida enfin à montrer un signe de vie en sortant de sous sa couette.

    « Lily... Provoquer un cataclysme dans le dortoir n'ai pas la meilleure façons qui soit pour réveiller ses deux meilleures amies... En plus tu viens de me donner faim... »

    « Excusez-moi, la prochaine fois j'essaierais de souffrir en silence pour que ces demoiselles puissent dormir paisiblement ! »

    La Rouge et Or qui avait rigolait en prononçant ces paroles, leva les yeux au ciel, comme si c'était de sa faute si elle avait marché sur un objet pointu qui avait provoqué tout ce vacarme. Lily se dirigea vers son lit et s'assit dessus. Elle prit son pied et commença à masser le dessous, à l'aide de sa baguette elle ouvrit tous les rideaux des fenêtres pour qu'on puisse y voir plus clair dans cette pièce où trainaient des objets pas très net. Puis un nouveau grognement du côté d'Ayako se fit entendre, la jeune fille tourna la tête vers elle et se mit à rire en comprenant qu'elle avait vu l'heure qu'il était. Elle ouvrit la bouche pour lui dire que ce n'était encore une fois pas de sa faute, mais avant même qu'un bruit ne puisse sortir de sa bouche, elle reçut l'oreiller puis la couette de la japonais.

    « Tu as vu l'heure ?! On est dimanche Lily ! C'est pas une heure pour se lever un dimanche ! Je... Aaaah ! Allons manger. Y'a plus que ça a faire maintenant... Et j'ai faim. »

    Lily lui rejeta son oreiller dans la face ainsi que sa couette, puis elle se releva et prenant l'air de quelqu'un de très sérieux elle gonfla sa poitrine releva la tête puis d'une voix grave elle dit :

    « Le monde, mes chères amies, appartient à ceux qui se réveillent tôt ! » Elle regarda la réaction de ses amies puis explosa de rire. « J'imagine que vous ne voulez pas que le monde vous appartienne les Dimanches matins ?? »

    Puis la jeune fille s'empara de ses bottines qu'elle enfila le plus vite possible, à l'avenir elle ne sortirait plus de la salle de bain sans chaussures, elle avait retenu la leçon du jour ! Elle partit s'assoir sur le lit d'Ayako puis avec un sourire radieux elle lui dit :

    « Allez, pas la peine d'être grognon, on ira manger de bonheur pour une fois, t'imagine un peu tous les trucs bons qu'on pourra manger ? Et puis de toute façon c'est à cause de Lizzy si je vous ai réveillé ! Si tu rangé mieux tes affaires je n'aurais pas à marcher dessus et à me faire mal ! »

    Elle prit l'oreiller d'Ayako et le lança sur la blonde accompagné d'un sourire franc. Elle se releva puis elle commença à préparer ses affaires pour aller étudier à la bibliothèque après le petit déjeuner.

    «Bon, et bien vosu vous dépêchez ou bien ? »



« Le grand courage, c’est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort. »

©️Albert Camus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurstimes.forumactif.com

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   Dim 31 Juil - 15:04

Le dimanche matin Belle n'arrivait jamais à sortir de son lit avant que la matinée ne soit bien entamée voir même parfois carrément finit. Et là Lily venait d'hurler pour la sortir de son sommeil. Encore à moitié endormit et le cerveau toujours donc très embrumé Belle ne réalisa pas vraiment que le cri de son amie avait été un cri de douleur. Elle avait juste entendu du bruit qui l'avait réveillé.

En plus du bruit et ce qui réveilla vraiment belle ce fut quant son lit perdit un pieds dans la chute de Lily et qu'elle faillit basculer par terre à la suite de sa meilleure amie. Mais on a pas idée de réveiller le gens de la sorte, surtout le dimanche matin jour où normalement on peut dormir tout son soul. Mais bon le mal été fait et maintenant elle ne pouvait plus revenir en arrière, Lily les avait réveillé, elle aussi bien qu'Aya qui grommelait dans son lit apparemment aussi réveillée que Belle. Belle croisa le regard désolée de Lily et ne put même pas la gronder de les avoir réveiller, elle était comme ça Belle, elle n'arrivait pas à en vouloir à ses amies, surtout à Lily et encore moins quant elle lui faisait ce fameux regard. Ben quoi elle avait bien le droit de trouver sa meilleure amie adorable non?

Belle entendit Ayako demander quelle heure il était? Belle n'en savait rien mais c'était quand même trop tôt à son gout et elle le fit savoir à Lily par une petite remarque qui était disons ce qui replacerait le fait qu'elle ne puisse pas gronder Lily ce à quoi bien sur Lily répliqua en disant que la prochaine fois elle souffrirait en silence pour les laisser dormir.

_Le prends pas comme ça voyons Lily. Mais tu sais pertinemment que le dimanche matin pour Aya et moi c'est sacré... Et puis qu'est-ce qui t'es arrivé d'abord?

Belle laissa retomber sa tête dans ses oreillers, elle était pour le moment incapable de se lever, elle en avait d'ailleurs pas la moindre envie mais voilà que ses deux amies avaient commencé à parler... Manger... Bon d'accord Belle avait peut-être pas envie de se lever mais il n'en restait pas moins qu'elle avait faim, et bien évidemment la faim surpasse toujours la fatigué et Belle finit par se redresser et par poser les pieds par terre en cherchant ses pantoufles du bout des pieds. De son côté Lily avait ouvert en grand tous les rideaux de la pièce inondant la pièce de lumière. Belle dut se cacher les yeux pour se protéger de la lumière, c'est que ça fait mal aux yeux. Quant elle rouvrit les yeux elle entendit Aya engueuler Lily de les avoir réveiller aussi tôt un dimanche matin et elle vit un oreiller et une couette atterrirent sur sa meilleure amie... Sans doutes celles Aya d'ailleurs.

_En temps normale les batailles de polochons, c'est avant d'aller dormir pas le matin en se levant il me semble... Et dans mes souvenirs ça n'inclue pas non plus les couettes...

L'oreiller et la couette volèrent de nouveau dans l'autre sens retournant direct à l'envoyeur alors que Lily prit son air sérieux en gonflant sa poitrine, et en faisant la parfaite petite préfète qu'elle était, avec le discours qui va avec en prime.

_Laisse tomber Lily. Parce que si le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, ceux qui se lèvent doivent quand même être en forme ce qui n'ai pas vraiment notre cas... T'as de la chance qu'une fois réveiller j'arrive pas à me rendormir...

Finalement belle se leva avec ses chausson aux pieds parce que contrairement à Lily Belle ne marchait jamais pieds nue, puis elle alla ouvrir son armoire pour en sortir un jean et un chemise trop grande pour elle... Hummm... Elle est à Kalisz celle-là... Tant pis elle mettrait la chemise de son chéri. Puis elle entendit Lily dire que c'était sa faute si elle avait crié et direct Belle se retourna.

_De quoi? Hé je t'interdis de dire que c'est de ma faute d'abord, c'est même pas vrai en plus, j'ai rien fait. Si tu nous as réveillé c'est ta faute t'as qu'à pas marcher pieds nus. En plus sur quoi t'as marché d'abord, c'est peut-être même pas à moi je te signale, y'a les affaires à tout le monde par terre.

C'est alors que Belle se prit un oreiller en pleine figure. Ah non alors. Lâchant les vêtements qu'elle avait prit dans l'armoire elle prit dans une mains l'oreiller qu'elle avait reçue à la figure dans l'autre son propre oreiller et se jeta avec son le lit où se trouvé les deux autres.

_T'aurais pas dut faire ça Lily!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   Mer 10 Aoû - 14:09

    Profondément endormie, profitant le plus possible des bras de Morphée comme chaque dimanche matin, Ayako n'entendit que faiblement le cri de douleur de Lily. Elle y répondit par quelques grognement, s'enroulant dans sa couette et posant son oreiller sur sa tête pour dire de ne pas entre encore plus gênée par les autres bruits du monde réel, à savoir le marmonnement incompréhensible d'Isabelle voulant très certainement dire qu'elle voulait encore dormir elle aussi. Après avoir tenté sans succès de rejoindre à nouveau les bras de Morphée la nippone se résigna a se redresser dans son lit, étouffant avec difficulté un bâillement alors que Lily prenait la parole, évoquant le petit déjeuné. Un des moments préféré de d'Ayako, comme tous les moments où il faut manger, il faut l'avouer. Oui, Aya aime manger, nous n'allons pas le lui reprocher quand même ? Surtout que le petit déjeuné est le repas le plus important de la journée ! Frottant ses yeux pour tenter d'effacer les traces de sommeil qui s'y attachait elle questionna sa meilleure amie que l'heure qu'il était, cherchant un réveil des yeux alors qu'Elisabelle, son autre meilleure amie émergeait à son tour entièrement. un 'désolée' difficilement audible se fit entendre, venant dela rousse alors que la blonde se plaignait de se réveil bruyant, décrétant qu'il y avait de meilleures façons pour réveiller ses deux meilleures amies. Lily rétorqua aussitôt en riant avant de lever les yeux au ciel.

    « Excusez-moi, la prochaine fois j'essaierais de souffrir en silence pour que ces demoiselles puissent dormir paisiblement ! »

    Un faible sourire se dessina sur les fines lèvres de la brune qui continuait de faire voyager son regard dans le pièce, toujours à la recherche d'un réveil, alors que Lizzy reprenait à nouveau la parole.

    « Le prends pas comme ça voyons Lily. Mais tu sais pertinemment que le dimanche matin pour Aya et moi c'est sacré... Et puis qu'est-ce qui t'es arrivé d'abord ? »

    C'est vrai ça, pourquoi est-ce qu'elle a crier ainsi alors que habituellement elle se fait toute petite pour les laisser dormir correctement ? Intriguée, Ayako abandonna quelques instant sa recherche de réveil afin de poser son regard sur Lily, à présent assise sur son lit, occupée à se masser le pied. Bon, visiblement elle a du marcher sur un objet non identifié traînant sur le sol... D'un coup de baguette, la préfère ouvrit les rideaux de la chambre, faisant ainsi plisser encore plus les yeux de la japonaise qui une fois habitués à toute cette lumière tombèrent sur un réveil... QUOI ? Aussi tôt que ça ?! Pas très contente, elle envoya son oreiller et sa couette sur sa camarade tout en lui reprochant l'heure.

    « En temps normale les batailles de polochons, c'est avant d'aller dormir pas le matin en se levant il me semble... Et dans mes souvenirs ça n'inclue pas non plus les couettes... »

    Alors qu'Ayako tirait la langue en guise de réponse à Isabelle, La rousse lui renvoya son oreiller et sa couette. La japonaise ne s'y attendant pas retomba allongée dans son lit et elle éclata de rire en se redressant. Posant son regard sur Elisa' elle prit la parole alors que Lily se levait de son lit

    « Quoi, tu es jalouse Bebelle ? On peut s'arranger tu sais ! Il n'y a pas d'heure pour les batailles de polochons ! »

    Lily prit ensuite la parole, utilisant une voix grave, relevant la tête et gonflant sa poitrine. Tel la parfaite petite préfète qu'elle est !

    « Le monde, mes chères amies, appartient à ceux qui se réveillent tôt ! »

    En guise de réponse, Ayako se contenta de grimacer, très peu enchantée à l'idée de se lever tôt un dimanche matin. Après tout, les week end sont fait pour la détente et le dimanche matin, c'est la grasse matinée, c'est bien connue ! C'est le petit plaisir de la semaine, histoire de pouvoir ensuite affronter le lundi matin en pleine forme.

    « J'imagine que vous ne voulez pas que le monde vous appartienne les Dimanches matins ?? »

    Ayako secoua la tête et alors qu'elle ouvrait la bouche pour rétorquer, la voix d'Elisabelle se fit entendre.

    « Laisse tomber Lily. Parce que si le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, ceux qui se lèvent doivent quand même être en forme ce qui n'ai pas vraiment notre cas... T'as de la chance qu'une fois réveiller j'arrive pas à me rendormir... »

    Lily enfila ses bottines histoire de ne plus se blesser et Elisabelle se leva, chaussons aux pieds afin de sortir des vêtements de son armoire. Observant la blonde s'emparer d'un jean et d'une chemise a l'air un peu trop grande Ayako prit la parole a son tour.

    « Le monde nous appartient suffisamment le restant de la semaine, on peut donc se permettre d'appartenir au monde ne serait-ce que le dimanche ! Dis, elle est pas un peu grande cette chemise Belle ? T'as encore piquer les vêtements de Kalisz ? Tu n'as pas suffisamment de chose dans ton armoir ? Le pauvre, il va finir par se retrouver sans rien ! »

    Lily vint ensuite s'assoir sur le lit de la brunette, prenant la parole avec un sourire radieux. Comment être fâchée après elle lorsqu'elle agit ainsi ? Lily Evans n'est pas l'une de ses deux meilleures amies pour rien, Aya' est quasiment incapable de lui faire la tête plus de deux minutes. Avec un sourire elle écouta le petit discours de sa camarade, serrant son oreiller contre sa poitrine.

    « Allez, pas la peine d'être grognon, on ira manger de bonheur pour une fois, t'imagine un peu tous les trucs bons qu'on pourra manger ? Et puis de toute façon c'est à cause de Lizzy si je vous ai réveillé ! Si tu rangé mieux tes affaires je n'aurais pas à marcher dessus et à me faire mal ! »

    A ces mots, Elisabelle se tourna vivement vers elles, s'insurgeant contre ses paroles.

    « De quoi? Hé je t'interdis de dire que c'est de ma faute d'abord, c'est même pas vrai en plus, j'ai rien fait. Si tu nous as réveillé c'est ta faute t'as qu'à pas marcher pieds nus. En plus sur quoi t'as marché d'abord, c'est peut-être même pas à moi je te signale, y'a les affaires à tout le monde par terre. »

    Ayako fit promener ses yeux sur le sol avant d'éclater de rire face à toutes les affaires s'y étalant. Il est vrai que la chambres des demoiselles n'est pas un exemple d'ordre. Tendant la jambe au maximum elle s'empara d'un mouvement habile du pied d'un collier lui appartenait et traînant par terre près de sa table de nuit et avec une voix innocente elle répliqua alors que Lily s'emparait de son oreiller pour le lancer sur la blonde.

    « Moi je range mes affaires ! »

    Elisabelle laissa tomber les vêtements qu'elle tenait dans ses mains et armée de son propre oreiller en plus de celui d'Ayako elle se jeta sur le lit de cette dernière en annonçant que Lily n'aurait pas du faire ça. Étouffant un cri de surprise, Ayako tenta en vain d'échapper aux coups d'oreiller, riant de bon cœur, oubliant complément l'heure qu'il était.

    « Je pensais que c'était pas l'heure des batailles de polochons ! »

    Elle parvint difficilement à s'échapper et elle ouvrit à son tour son armoire afin d'en sortir un jean noir. Elle hésita un moment pour le haut et opta pour un tee shirt a manche longue rayé de blanc et de jaune elle prit ensuite la direction de la salle de bain alors que Lily préparait son sac, surement pour se rendre a la bibliothèque après le petit déjeuner comme à son habitude.

    « Bon, et bien vous vous dépêchez ou bien ? »

    Souriant avec amusement, Ayako lui adressa une petite moue boudeuse accompagnée de quelques mots prononcé sur un ton enfantin

    « Minute, c'est pas parce que tu est inhumaine a dormir aussi peu qu'il en est de même pour nous, on a besoin d'un temps d'adaptation ! »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dimanche matin pas comme les autres...[PV Elisabelle et Ayako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: #.POUDLARD. :: Le Septième étage :: Salle commune des Rouges-