AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'en supplie... [PV Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Je t'en supplie... [PV Lily]   Lun 18 Juil - 12:22

Et une journée de finie, une ! Les cours avaient pris fin il y a à peine une minute, que déjà Severus sortait de la salle, sans demander son reste. Il faut dire aussi qu'il était pressé. Il avait un "rendez-vous". Bon d'accord ce n'était pas un rendez-vous convenu, mais un de ceux qu'il allait provoquer et improviser, chose peu commune chez lui. Et non, ce rendez-vous n'était pas de ceux auxquels vous pourriez penser, esprit mal pensant. Il s'agissait d'un rendez-vous en tout bien, tout honneur... Pas ses "amis" de Serpentard, non. Comme si l'on pouvait parler d'amis d'ailleurs... Mais Lily. Lily, son amie de toujours. La seule et unique amie qu'il ait jamais eue en fait. Il aurait bien aimé plus, il devait bien l'avouer, s'étant déjà avoué à lui-même les sentiments qui le faisaient vibrer à chaque fois qu'il voyait Lily. Mais il avait compris depuis longtemps que la Gryffondor n'irait pas plus loin avec lui. Encore faudrait-il qu'elle daigne encore lui parler, avant d'espérer plus...

Qu'est-ce qui pourrait faire changer d'avis la rouge et or ? Severus n'en savait rien. Il espérait qu'au fond d'elle, elle tienne bien trop à lui pour rompre définitivement leur amitié. Mais... mais allez savoir. Il peinait parfois à la comprendre, tout comme elle semblait peiner à le comprendre elle aussi. Comme si un petit fossé se creusait entre eux deux. Il espérait qu'ils pourraient au moins redevenir amis, et qu'ils pourraient au moins le rester malgré leurs différents, malgré leurs disputes. Mais le fossé était là. Comment et quand il était apparu ? Severus aurait eu tendance à dire dès leur répartition, pour être honnête. Gryffondor - Serpentard... Serpentard - Gryffondor... Maisons ennemies depuis toujours, disait-on, amitié impossible. Du moins était-ce ce qu'il avait continuellement entendu dire depuis qu'il était arrivé à Poudlard. Et ne parlons même pas des murmures réprobateurs que tous deux avaient dû entendre quand ils avaient eu le dos tourné, eux qui s'évertuaient à s'entêter dans cette amitié contre-nature selon certains...

Mais même en s'entêtant de la sorte, ils n'avaient pu empêcher ce fossé de se creuser... jour après jour... année après année... Et leurs non-dits, leurs silences sur certains sujets disons délicats, n'arrangeaient en rien les choses. Severus le savait pertinemment bien, et ces silences et non-dits venaient surtout de lui, ou du moins étaient comme imposés par lui, par ses hontes, ses peurs, ses ténèbres... Mais il ne se sentait pas capable de les aborder de nouveau, de peur de perdre encore Lily. De la perdre définitivement. Il n'était pas persuadé de ne pas l'avoir définitivement perdue déjà, pour tout dire... Mais ce n'était pas le moment de repenser encore à toutes ces choses. Pas là, pas alors qu'il allait tenter d'aborder Lily, sous le regard certainement désapprobateur et des Maraudeurs et des Serpentards.

Serpentards qu'il avait presque rembarrés d'ailleurs, alors qu'ils l'invitaient à aller faire un tour dans le parc avec eux. Severus avait bien entendu refusé durement leur invitation à la sortie du cours, leur répondant qu'il devait voir quelqu'un d'autre. Personne n'était dupe sur l'identité de ce quelqu'un d'autre. Tous savaient pertinemment de qui il s'agissait, puisque Severus ne cotoyait que peu de personnes en dehors de certains camarades de Serpentards. Bien sûr sifflements plus que réprobateurs, voire furieux, lui répondirent. Heureusement pour Severus qu'il appartenait dès lors aux "leurs" et qu'il était plutôt bien vu, de par ses talents convoités, par certains "hauts gradés" parmi leur sombre groupe. Mais quand bien même... leurs regards ne trompaient pas. Severus en entendrait encore parler et les reproches fuseraient encore à son retour. Quand bien même les brimades ne seraient plus de msie comme il en avait été question les premières années... Il pourrait faire toutefois tout ce qu'ils voulaient, Severus ne changerait ni d'avis ni de détermination.

Bref, encore une fois, ce n'était pas le moment de s'éterniser sur la question. Qu'importe les regards noirs, les murmures ou les ricanements dans son dos. Il allait voir Lily et il tenterait de la convaincre de l'écouter. Pour quelques instants. Juste quelques instants qui seraient encore trop courts selon lui, mais c'était toujours ça à prendre.

Severus se dirigea donc d'un pas pressé vers la bibliothèque, où il savait, pour l'avoir suivi pendant des semaines, l'y trouver. Lily s'y rendait à chaque fois ce jour là à cette heure là. C'était le seul endroit qui lui paraissait le plus propice pour qu'elle ne s'enfuit pas en le voyant. Il se glissa alors dans l'antre du savoir le plus souplement possible, tentant d'éviter d'attirer tout regard sur sa personne, et se faufila aisément entre les étagères, sachant déjà parfaitement où elle serait installée. Il voulait arriver par derrière. Non pas pour lui faire peur, même s'il savait qu'il la surprendrait certainement, mais pour l'empêcher de fuir.

Là, elle était là. Sa chevelure rousse ondoyante brillant avec les derniers rayons du soleil qui venaient la rendre plus chatoyante que d'ordinaire. Rien qu'à cette vue, Severus sentit son coeur faire une embardée, manquant clairement un battement. Il dut d'ailleurs faire un temps d'arrêt avant de prendre le peu de courage qu'il avait à deux mains, pour mettre son plan à exécution. Ce n'était pas la première fois qu'il allait faire une telle tentative. Toutes s'étaient jusque là soldées par un échec cuisant. Il espérait, que cette fois-ci il en serait autrement. Espoir... Fol espoir alors que celui-ci sans doute, ne put s'empêcher de souffler la petite voix mesquine de son esprit. Une petite voix qu'il s'empressa de faire taire, alors qu'enfin il s'avançait soulement, contournant rapidement la table et prenant place en face de Lily.


- Je t'en supplie, ne t'enfuis pas cette fois-ci, Lily, souffla-t-il en un murmure tout juste audible, un doux sourire suppliant fleurissant sur ses fines lèvres.

Un sourire triste toutefois, incapable qu'il était de cacher la misère qui enveloppait son coeur.

- J'aimerais vraiment te parler. M'excuser. Encore. Te dire..., reprit-il, toujours d'une voix basse, les mots se bloquant toutefois dans sa gorge tant elle était serrée d'appréhension.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 358
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Famille:
Relations:
Rp en Cours:

MessageSujet: Re: Je t'en supplie... [PV Lily]   Jeu 21 Juil - 23:50

    La bibliothèque, lieu le plus calme de Poudlard, pas étonnant que Lily passait la plus grande partie de son temps ici. Cet endroit était de loin son préféré, des tonnes et des tonnes de livres qui n'attendaient que la jolie rousse, comment ne pas craquer devant ce spectacle ? Chaque rayon avait son histoire, chaque rayon abritait un trésor, chaque rayon avait son odeur, la jeune fille ne faisait pas trop attention à la poussière qui pouvait y avoir, l'important était qu'elle pouvait lire et relire les livres autant de fois qu'elle le voulait et personne ne pouvait l'en empêcher, même pas la bibliothécaire qui était juste stupéfaite du temps que la préfète passait à la bibliothèque au lieu d'aller s'amuser comme les autres élèves.

    Oui, la bibliothèque était la seconde raison de vivre de la Rouge et Or, qui profitait de chaque occasion pour courir à la bibliothèque. C'était presque devenue une drogue, elle ne pouvait plus se passer de cet endroit au risque de ne plus profiter du soleil et de ses amis. Ainsi, donc, lorsque les cours de la journée furent terminés, elle se rua à la bibliothèque afin de s'avancer sur des devoirs qu'elle devait rendre pour le mois prochain. Pourquoi reporter ce que l'on peut faire aujourd'hui à plus tard ? Telle était la devise de la Gryffondor. C'est vrai, c'était loin du Carpe Diem d'Horace, mais vivre l'instant présent c'était tout le contraire de Lily qui ne savait que très peu profiter de ce que la vie pouvait lui offrir de si bien ! N'allez pas non plus croire que la jeune fille est du genre coincée, même si c'est ce qu'elle laisse penser, elle est loin d'être ce genre de fille. Elle sait très bien s'amuser, mais les devoirs avant tout !

    La Gryffondor était assise à une table qui se situait au fond de la bibliothèque, la table la plus proche de la réserve, la table où personne ne s'installait parce qu'ils avaient compris que c'était devenu sa table. Et puis de toute façon personne ne venait dans ce coin de la bibliothèque à cause d'une rumeur qui disait qu'il y avait des bestioles bizarres qui venaient pour sucer tout votre cerveau ! Quelle rumeur puérile franchement ! Et puis les élèves auraient dû se rendre compte qu'il n'y avait rien étant donné que Lily avait toujours son cerveau, même après avoir passé des journées entières à cette même place. Mais bon, ça la soulageait de savoir que personne ne venait dans cette partie-là, au moins elle était sure de rester tranquille.

    Donc, assise à la table du fond, là où personne ne pouvait vraiment la voir, elle commença à travailler sur son devoir de Potion. Elle avait déjà écrit quelques lignes grâce à ses propres connaissances, mais ça ne suffisait pas. C'est pour quoi elle prit un livre sur la pile qui se trouvait sur sa table, et commença à le feuilleter afin d'y recueillir d'autres informations intéressantes. Entre chaque page elle marquait un arrêt, le temps d'écrire de son écriture fine et penché ce qu'elle venait d'apprendre.

    Alors qu'elle était très concentrée sur son devoir, elle entendit quelqu'un s'approchée de sa table, elle leva la tête se demandant qui pouvait bien s'aventurer jusqu'ici tout en sachant que la préfète des Rouge n'aimait pas être déranger en plein travail. Lorsqu'elle se rendit compte que l'élève qui avait osé la déranger n'était autre que Severus Rogue elle fronça les sourcils et commença à ranger ses affaires. Elle n'avait aucune envie d'avoir à faire à lui mais lorsqu'il commença à parler elle s'arrêta un instant, son regard se voulait noir et sans pitié.

    "Me dire quoi ? Que tu es désolée de m'avoir traité de... de Sang-de-Bourbe c'est ça ? Dire que tu es désolé ne change rien Severus, je n'en ai que faire de tes excuses."

    Elle n'avait jamais employé un ton aussi sec et froid pour adresser la parole au Serpentard. Le fait est que désormais elle ne pouvait plus le considérer comme un ami, il lui avait fait tellement mal qu'elle s'était jurée de ne plus jamais lui parler. Un an plutôt, personne n'aurait cru que Lily se comporterait ainsi avec son meilleur ami, car ils savaient tous qu'il avait une très grande importance à ses yeux. Combien de fois s'était-t-elle disputée avec ses propres amis parce qu'ils essayaient de la dissuader de faire ami-ami avec Rogue ? Combien de fois avait-elle du recevoir des insultes et moqueries des élèves de Serpentard qui ne voulaient pas voir une née moldus trainer avec un élève aussi 'important' que Severus ? Combien de fois encore avait-elle du défendre son meilleur ami face aux blagues des maraudeurs ? Tout Poudlard savait qu'elle adorait le Vert et Argent, et tous furent surpris lorsqu'ils apprirent que le jeune homme l'avait traité de cette manière et que de ce fait leur amitié avait pris fin.

    A vrai dire, leur amitié avait commencé à prendre fin plusieurs mois avant la fin des BUSES, Lily avait remarqué qu'ils prenaient tout les deux des chemins beaucoup trop différents, et pourtant elle avait essayé de se convaincre que ce n'était qu'une impression. Elle avait toujours eu l'impression de le connaitre mieux que quiconque, elle avait été l'une des rares qui avait le droit à son amitié. Il savait tout d'elle, et elle savait tout de lui... Enfin c'est ce qu'elle avait pensé jusqu'au jour où elle s'obligea à voir la vérité en face : il avait changé.

    Bref, le fait et qu'aujourd'hui ils n'étaient plus de tout amis, et pourtant Severus s'acharnait pour se faire excuser. Lily avait de la peine de le voir ainsi, mais elle ne pouvait plus faire machine arrière, le mal était fait, et quoi qu'il dise jamais plus ce ne serait comme avant.

    "Ecoute Severus, la jeune fille prit une longue inspiration avant de reprendre, je sais déjà ce que tu as à me dire pour l'avoir entendu une centaine de fois depuis la rentrée, et sache que tu gaspilles ta salive pour rien. Je suis tellement naïve, j'aurais dû écouter mes amis quand il en était encore temps, et je n'aurais jamais dû m'attacher ainsi à toi. Finalement tu n'es pas différent des autres Serpentard... Je le pensais pourtant !"

    La jeune fille ne voulait pas donner de faux espoirs au jeune homme, elle pensait qu'en étant la plus horrible possible, il la lâchera et l'oublierai mais elle était loin de se douter que les sentiments du Vert et Argent à son égard étaient si fort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurstimes.forumactif.com

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je t'en supplie... [PV Lily]   Dim 24 Juil - 16:57



Comme il s'y était attendu, il n'était pas le bienvenu ici et Lily n'était pas des plus disposées à l'écouter. Ce n'était pas la première fois qu'il lui avait présenté ses excuses. Il avait été jusqu'à l'attendre devant sa salle commune, risquant les pires moqueries ou les pires représailles pour ce qui avait certainement été considéré par les rouge et or comme un affront, voire pire. Mais même après ce qu'il aurait pu qualifier d'exploit, lui qui était si... introverti, si timide pour oser de tels mots et de tels actes juste pour quémander un pardon, lui qui était également si fier pour se rabaisser à une telle chose par "amitié", lui qui n'avait en d'autres termes jamais demandé pardon à quiconque d'autre, même après cet exploit donc, Lily ne semblait toujours pas prête à lui pardonner. Et cela fendait le coeur de Severus.

Car oui, quoiqu'on dise de lui, il avait un coeur. Un coeur bien caché, qui ne s'ouvrait pas à n'importe qui. Un coeur qui sans doute ne s'était ouvert que pour une pesonne et une seule, une personne qui était présentement en face de lui. Un coeur, qui, il le sentait, se brisait à chaque mot, chaque geste de refus et de rejet qu'elle lui offrait. Un coeur qui, il le savait maintenant, risquait à tout instant de se consummer définitivement dans l'irraison d'un amour inavoué et possiblement inavouable. Un coeur qui se fermerait alors avec Lily, sur Lily, sur ce rejet, pour mieux dépérir dans la froideur de la solitude à laquelle elle le condamnait inexorablement.

Mais...

ais en fait, elle avait raison. Il était coupable. Tout cela était de sa faute. Par son insulte, par son refus de l'aide qu'elle voulait lui offrir, par sa fierté mal placé, par son orgueil parfois démesuré, par... par lui, tout simplement, il avait tout gâché. Il n'avait jamais eu le courage de tout lui avouer, et à cause de cela... A cause de cela, il allait la perdre.

Et à cette pensée, tous les mots qu'il avait si savamment préparés, tout le beau discours qu'il avait appris par coeur, se le répétant inlassablement devant le miroir qui pourtant n'arrêtait pas de l'insulter chaque matin, tout ce qu'il avait voulu lui dire, tout s'envola avec ses bonnes résolutions. Ne lui restait plus qu'un mot en tête : guilty. Coupable. Il ne pouvait que plaider coupable.

- Tu as raison, Lily, fit-il d'une voix cassée, retirant doucement la main qu'il avait commencé à tendre vers elle sur la table, et baissant la tête pour cacher les larmes qu'il sentait poindre au coin de ses yeux.

Oui, elle avait raison. Il avait changé. Pas forcément en bien d'ailleurs, mais il n'aurait su comment changer autrement, pour tout dire. Il avait changé oui...

- Tu as raison. J'ai changé. Je suis coupable. Coupable de tout ce que tu voudras. Je suis certainement devenu un être abject et répugnant, comme tous tes amis te l'ont si bien décrits. Mais...

Mais si lui avait changé, elle aussi pour tout dire.

- Oui, j'ai changé, mais toi aussi. Toi aussi tu as changé.

Ce disant, il releva la tête, ne cachant pas, l'espace d'un instant, juste pour elle, les émotions qui le traversaient et le ravageaient alors.

Oui, elle avait changé, c'était indéniable, ne put-il que constater. Mais elle, elle avait changé en bien. Elle était belle, elle était sublimissime, et il ne put s'empêcher de laisser ses prunelles ténébreuses détailler le visage si pur, les perles émeraudes si intenses. Il laissa planer un lourd silence entre eux, se contentant de plonger ses orbes ébènes dans le vert poison qui lui faisait face. Un poison si lent, si doux, et si douloureux à la fois. Un poison qui l'avait frappé des années auparavant et qui avait emprisonné ses sens plus efficacement qu'une potion, ravageant jusqu'à sa raison...

Oui, elle avait changé, mais même si elle avait changé, même si elle s'était éloigné de lui, il ne pouvait s'empêcher de continuer à l'aimer. Cruel mot alors que celui-là : amour. Qui disait que l'amour rendait heureux ? L'amour faisait saigner. L'amour faisait mal. L'amour n'était que poison qui vous tuait à petit feu, selon lui. Il aurait voulu ne jamais connaître ce mot-là, ne jamais aimer. Personne ne l'avait aimé lui. Pourquoi avait-il fallu qu'il aime alors ?

- Tu as raison Lily. J'ai changé, et nous nous sommes éloignés. Mais... mais je voulais... je...

Et voilà, à chaque fois, les mots butaient et il béguayait devait elle, comme à chaque fois qu'il voulait lui dire quelque chose d'important. Prenant une forte inspiration, il s'efforça de reprendre ses esprits :

- Je voulais que tu saches... Je... je... serais toujours là... pour toi. Que j'ai changé ou que tu aies changé, ne change rien au fait que tu... comptes pour moi. Nous... Nous sommes amis. Je le serais toujours... pour toi... je... je serais toujours là.

Là, voilà. il avait dit plus qu'il ne serait jamais capable de dire à quelqu'un. Il n'avait pas tout dit. Non, loin de là. mais...

Mais il était incapable de tout dire, pour être honnête. Lui montrer ? Il y avait songé un jour. Mais... Il avait bien trop peur de tout perdre. De définitivement la perdre. Il préférait tenter de récupérer son amitié, si tant est que cela soit possible, plutôt que de gagner son mépris et de voir du dégoût pur et simple envers lui si elle savait les sentiments qu'il nourrissait vraiment pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 358
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Famille:
Relations:
Rp en Cours:

MessageSujet: Re: Je t'en supplie... [PV Lily]   Mar 9 Aoû - 1:55

    Pourquoi lui avait-elle adressé la parole alors qu'elle avait tenu sans lui parler durant plusieurs jours si ce n'est des semaines déjà ?! Avait-elle craqué ? Allait-elle lui pardonner son manque de respect envers elle ? Avait-elle eu pitié du jeune homme qui regrettait au plus profond de son être ses paroles ? Si quelqu'un pensait cela, c'est qu'il connaissait très mal Lily Evans. Car il était impossible pour la jolie préfète de revenir sur ses paroles, une fois qu'elle a arrêté toute relation amicale avec quelqu'un elle ne changeait plus d'avis sur cette personne. Donc Severus était condamné à être l'ex meilleur ami qui l'avait traité de Sang de Bourbe.

    Quelques jours après ce qui s'était passé dans le parc, Lily avait sérieusement songé à le pardonner, car après tout Severus était un jeune homme et comme tout homme qui se respecte il ne voulait pas se faire protéger par une femme et se faire passer pour un faible. C'était en effet compréhensible, son égo avait dû prendre un sacré coup lorsque Lily s'interposa entre lui et les maraudeurs... Elle s'était donc dit que ça plus le fait que ses amis Serpentard déteignaient beaucoup trop sur lui avaient été la cause de cette insulte. Mais les amis de la jeune fille lui firent comprendre qu'elle n'avait pas à le pardonner, car Rogue était un Vert et que comme tout bon Serpentard il avait son opinion sur les nés-moldus, et qu'un jour ou l'autre cette insulte ressortirait et lui briserait le cœur une fois de plus... C'est pourquoi elle s'était faite à l'idée de tirer un trait sur le jeune homme.


    EN CONSTRUCTION



« Le grand courage, c’est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort. »

©️Albert Camus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurstimes.forumactif.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je t'en supplie... [PV Lily]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je t'en supplie... [PV Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Alvéole De Lily-Miel...
» Lily Black
» Un nouveau matin en douceur. [Lily-Ana Banger]
» [Octobre] Byul Tiger Lily

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oubliettes-