AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]   Ven 22 Juil - 20:47

    Gabrielle ouvrit un œil après avoir sentit la chaleur d’un rayon de soleil contre la vitre du dortoir. Elle avait laissée les rideaux du baldaquin ouverts et s’en voulu immédiatement. Elle aurait aimée dormir encore un peu, rester dans le fond de son lit et rêver encore un peu au prince charmant. Elle avait cours d’histoire de la magie ce matin. C’était loin d’être sa matière préférer, c’était même celle qu’elle détestait le plus et elle aurait bien sécher son cours mais elle l’avait déjà fait la veille et se résolu donc à se lever. Elle s’étira en baillant, elle devait avoir une tête affreuse après ce réveil, une douche !serait bienvenue. Elle se leva et se dirigea vers les salles de bain, non loin des dortoirs. Après avoir pris soin de fermer la porte et de s’assurer qu’elle était seule, elle entra dans la douche et ouvrit le robinet d’eau chaude, qu’elle laissa couler longtemps avant de se savonner. Une douche le matin lui était toujours agréable. Elle lui permettait de chasser en quelques sortes les idées de la veille ou de la nuit et de commencer la journée sous un nouveau jour.

    Une fois la douche terminée Gabrielle enfila sa tenue d’écolière. Jupe et chemisier étaient imposés mais ça ne la dérangeait pas, elle trouvait que la jupe mettait ses jambes en valeur. Elle sécha ses cheveux et les brossa, puis les laissa pendre sur ses épaules. Gaby revient dans les dortoirs ou ses camarades et amies se levaient aussi. Gabrielle descendit dans la salle commune là elle croisa Evie et lui proposa de déjeuner ensemble. Evie était un de ses amies de longue date. Elles déjeunèrent donc ensemble. Tandis que Gabrielle discutait elle remarqua soudain qu’elle n’avait pas prit son sac de cours. Elle posa sa cuillère et s’excusa puis retourna dans la salle commune située quelque part entre les cachots et les cuisines. Elle ne croisa personne lorsqu’elle arriva dans la salle commune mais ce fut une autre histoire lorsqu’elle en revint. Elle tomba sur Serverus Rogue. Enfin tomba est un grand mot en fait elle le vit arriver. Elle savait que la salle commune des Serpentards était aussi dans les cachots. Elle ne savait pas vraiment si elle devait être contente ou pas que ce soit lui. Elle n’avait jamais vraiment réussi à lui parlait il se montrait toujours froid et distant avec elle. Ce garçon était pour elle une source de questionnement. Cependant elle se dit que rien ne pouvait l’empêcher de lui décrocher une parole. Elle se glissa derrière lui lentement et lui dit d’une fois assez forte, son but étant de le faire au moins sursauter ou avoir peur.

    « Bonjour Severus. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]   Dim 24 Juil - 17:37



Severus n'était pas du matin. C'était un fait indéniable. Quand il se levait, il lui fallait toujours un certain temps pour se réveiller pleinement et surtout pour faire montre d'un tant soit peu de civilité. Si quelqu'un lui adressait la parole avant qu'il n'ait pu prendre de quoi se réveiller pleinement, un café fort de préférence, le thé n'étant alors pas assez fort à son goût, nul dout que l'innoportun goûterait à son venin acéré teinté de sa mauvaise humeur matinale. De mauvaises langues vous raconteraient sûrement qu'il était toujours de mauvaise humeur, et qu'il ne connaissait pas le mot civilité. Un bon sectum sempra leur donnerait d'ailleurs fortement raison.

Mais quiconque le connaissait un tant soi peu vous dirait : de un, ne jamais adresser la parole à un Severus mal réveillé, car un Severus mal réveillé est très dangereux. De deux, il suffit juste de savoir comment aborder un Severus aux nerfs constamment à fleur de peau, et ce Severus pourra peut-être, dans vos jours de chance, se montrer... non pas aimable, car aimable est réllement un mot inconnu de lui, mais disons... moins acerbe et un tantinet prêt à vous écouter. De trois... Ne jamais surprendre un Severus mal réveillé ET mal abordé, sous peine de cruellement en souffrir ensuite.

Trois règles bien connues de nombre de serpentards, même des Sangs Purs qui pourtant aimaient tant invectiver ou taquiner le petit Sang Mêlé qu'il était. Trois règles qui semblaient pourtant inconnues du reste de l'école, et plus particulièrement de ces inconscients de Poufsouffle, constata-t-il, alors qu'il manqua de mourir d'une crise cardiaque quand il entendit le "bonjour severus" si claironnannt de bone humeur de la jeune fille.

Severus n'aimait pas les bonnes humeurs, cela cachait toujours quelque chose selon lui, sauf quand elles s'appelaient Lily. Sauf que les bonnes humeurs nommées Lily ne lui étaient plus adressées depuis l'annnée dernière. Il détestait donc toutes les bonnes humeurs dès lors.

Severus détestait le jour également, car le jour était toujours synonyme de rayons aveuglants, qui allaient mettre plus encore en exergue sa laideur, la faisant miroiter de mille feux, lui qui préféraient tant se fondre dans la nuit et laisser les pâles rayons lunaires seuls témoins de sa noirceur... Le jour état également synonyme de rayonnements maraudeuriens plus importants encore, lui qui arrivait maintenant à leur échapper la nuit... mais pas le jour... Donc oui, il détestait le jour, traître qu'il était. Chaque jour était pour lui cruel, abject, un autre fardeau à vivre. Il s'était fait la promesse de ne plus regarder en arrière, de ne plus regarder le jour qui s'était passé, une fois la nuit tombée, mais même ainsi, quand le jour venait, il ne pouvait s'empêcher de l'appréhender. Vivement que la nuit revienne alors...

Et enfin Severus détestait qu'on le surprenne ainsi, lui qui pourtant s'était également fait la promesse de ne plus se laisser surprendre. Lui qui s'était promis de faire toujours atention, du moins quand il était hors de salles sécurisées, lui qui s'était promis de toujours resté sur ses gardes... de ne plus donné aucune occasion de se faire surprendre par un maraudeur mal intentionné... Et quand bien même il ne s'agissait pas d'un maraudeur présentement, le résultat était le même : il avait failli à cette promesse-ci, lui qui détestait ne pas tenir ses promesses. Car oui, quoiqu'on dise des serpentards, ils avaient un certain honneur. Et celui de Severus tenait justement en celui de toujours honorer ses promesses... même si elles lui coutaient plus que tout.

Bref, tout cela pour dire, qu'il n'était donc pas à prendre avec des pincettes en ce matin-là, lui à qui on venait offrir tout ce qu'il détestait en cet instant.

- Mauvais jour à toi, répondit-il alors en se retournant, dégainant sa baguette, juste au cas où.

Bon, pour être honnête, si la Poufsouffle lui avait voulu du mal, ce qui était déjà assez antinomique avec le seul mot de Pouffy, elle aurait déjà eu largement l'occasion de se faire plaisir, lui qui avait fait montre de tant d'inattention.

- Qu'est-ce que me vaut le déplaisir de te croiser en plein couloir et en ce si mauvais matin ? Susurra-t-il de sa (nouvelle) voix grave, prenant un malin plaisir à faire jouer les accents profonds qu'il apprenait tout juste à maitriser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]   Jeu 28 Juil - 22:12

Mauvais jour à toi fut tout ce que Gaby obtient de Severus. Mais elle fut contente car il avait eu peur. Elle qui croyait qu’il était imperturbable. Elle s’était trompée. Elle était tout sourire alors que lui n’avait pas l’air d’être très heureux de la croiser et son déplaisir se faisait sentir.

« De si mauvais matin, je trouve au contraire que ce matin est magnifique. »
Gabrielle était d’un naturel joyeux, bon pas tous les jours. Aujourd’hui elle c’était levée du bon pied et était d’humeur à bavarder pendant des heures, ce qui ne semblait pas être le cas de Severus et c’était bien dommage car elle aurait beaucoup aimé mieux connaître le jeune homme. Elle entendait beaucoup de choses sur Severus mais préférait ne pas y croire et se faire sa propre opinion.

« Quel serpent t’a piqué pour que tu sois de mauvaise humeur dès le matin ? »
Gabrielle ne voulait pas laisser tout de suite Severus lui échapper, le garçon avait le don de la semer aussi souvent qu’il le pouvait. A croire qu’il ne l’aimait pas vraiment. Gabrielle se disait de plus en plus que le jeune homme n’avait pas franchement envie de rester discuter mais elle ne baisait jamais les bras et s’il le fallait elle trouverait des excuses pour qu’il lui décroche quelques mots. Il n’avait pas l’air si terrible qu’on le disait. Elle ne savait pas ce qui fallait faire pour qu’il lui parle comme une amie. Le quidditch, peut être que si la jeune fille en parlait il verrait qu’elle s’intéresse à se sport, le sport préférer des sorciers, il devait aimer ce sport.

« Tu aime le quidditch ? » demanda-t-elle simplement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]   Dim 31 Juil - 17:51

"Magnifique, magnifique, il lui en ferait bouffer des magnifiques !" pensa-t-il pour lui-même, se contentant de lui répondre d'un regard noir dont lui seul avait le secret. Quel serpent l'avait-il piqué ? Mais Salazar en personne voyons, avait-il envie de répondre. A la place de quoi, il se contenta d'un grognement bien peu digne d'un Serpentard bien élevé (mais qui avait dit qu'il avait été bien élevé ?), tout en abaissant sa baguette, quand bien même il la maintenait fermement serré dans sa main moite, et tourna le dos à la jeune femme, reprenant sa marche d'un pas raide et pressé.

Ne pas répondre, et tenter d'ignorer cette Poufsouffle "braillarde et empotée", semblait la meilleure technique pour la voir le fuir ou du moins la dissuader de tenter de l'approcher. Bon, pour être honnête, cela faisait déjà quelques années qu'il avait tenté cette méthode (et bien d'autres) pour chasser la jeune fille de son sillage. Et si cette méthode roguienne avait parfaitement marché (et bien plus même) avec certains, il devait avouer se retrouver acculer à un échec avec ce phénomène poufsoufflien désespérant de détermination. Détermination à quoi ? Il n'aurait su dire, mais elle semblait en tout cas bien décidée à lui coller aux basques, à son plus grand désespoir.

Et la question qui suivit, alors qu'elle avait réussi à revenir à sa hauteur, marchant de la même allure que lui à ses côtés, le hérissa soudain.

- Bon, qu'est-ce que tu veux ? Siffla-t-il alors, cette fois franchement mécontent, même si colère n'était pas encore sa compagne du moment, tout en s'arrêtant brutalement, et se tournant vers elle, son regard noir lançant des éclairs.

Il ne prit nullement la peine de répondre à sa question, qu'il jugeait... déplacée. Incongrue. Inutile. Et s'il y avait bien quelque chose qu'il détestait, c'était justement l'inutile.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]   Jeu 18 Aoû - 15:47

    Il n’avait pas vraiment l’air de bonne humeur. Gabrielle en fut presque vexée. Elle remarqua le regard noir qu’il lui lança et n’insista pas. Les Serpentard n’étaient vraiment pas commode. Elle aurait dû se douter qu’en fait il était comme tous les autres. Chacun dans le même panier, elle se demandait même pourquoi elle avait cru qu’il serait diffèrent. Elle se trouva idiote de l’avoir pensé. Il marchait devant elle et elle n’avait plus franchement envie de lui accorder son temps. Alors que la jeune femme venait de lui poser une question sur le Quidditch, Severus lui demanda ce qu’elle voulait, de façon assez froide. Gabrielle lui lança un de ses regards qui aurait pu tuer n’importe qui si ses yeux avait été des armes à feu. Elle s’arrêta et le regarda droit dans les yeux puis le dit :

    -Je me suis trompée sur ton compte, finalement t’es comme tous les autres de ta maison, tu es même peut être le pire.

    Elle se savait dur, mais il l’avait bien cherché. Gabrielle n’était pas une personne qui se laissait intimider par des personnes telle que Rogue. Elle avait tentée de le connaître un peu mieux mais cela avait échoué, tant pis. Il n’aurait que ce qu’il mérite. Elle ajouta :

    -Je te croyais diffèrent, je me suis visiblement trompée.

    Elle finit par détourner le regard. Elle était fâchée et déçue. Elle avait espérée qu’il lui parle et peut être même qu’ils finissent par devenir ami mais apparemment les différences de maison ne trahissaient plus. Les Serpentard étaient les moins aimés et cela se ressentais fortement mais elle avait pensée qu’il pouvait y avoir des exceptions. Il ne savait pas ce qu’il manquait.

    C’était dommage ces barrières que les maisons s’imposaient. Cela formait des clans, et Gabrielle aurait tellement aimé que ce soit diffèrent. Après tout il devait bien y avoir des gens acceptable à Serpentard, il y avait peut aussi des Poufsouffle qui devait être insupportable et même des Serdaigles et des gryffondor, tout le monde n’était pas à mettre dans le même panier, elle l’avait vraiment crut mais peut être qu’au final c’était la seule chose à faire pour ne pas s’attirer des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne me coutera d'essayer encore [pv Severus Rogue ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Severus rogue, Le mangemort....
» Présentation de severus.rogue (alias rogue ^^)
» Severus Rogue (validé)
» Devant les Bureaux de Severus Rogue
» Quand le rêve obsédant devient réalité [PV Severus Rogue ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oubliettes-