AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You know me [Jason Anderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: You know me [Jason Anderson]   Mer 10 Aoû - 13:30

Sylviana se trouvait en face d'une porte en chêne, magnifiquement sculptée. Des roses ressortaient sur le bois et semblaient se mouvoir légèrement, dansant au rythme d'une brise imaginaire. Certaines étaient écloses, d'autres perdaient leurs pétales, tombant dans un balancement gracieux, presque musical avant de s'échouer et de disparaître. C'était magique, poétique et la princesse de glace ne pouvait rester de marbre. C'était tellement beau. Ces doigts saisirent la poignée et l'abaissèrent doucement. Le porte s'ouvrit en silence, pas un seul grincement et elle entra dans une salle vide mais immense. On aurait dit une salle de bal, comme dans son pays natal : les murs étaient sertis d'or et les immenses baies vitrées baignaient l'endroit de lumière. C'était tellement lumineux, grandiose, chic. La poupée russe avança alors pour se tenir au beau milieu de la salle, tournant sur elle-même, ses talons résonnant, seul bruit.

La jolie blonde ferma alors les yeux et partie dans une douce rêverie. Elle se voyait avec sa famille en Russie, dehors la neige avait recouvert les plaines d'un manteau blanc et ils étaient tous réunis dans cette salle. Elle voyait son père et sa mère, mais aussi la famille Dimitriev qu'elle n'avait jamais connu. Tous étaient là, dansant parfois, discutant de choses et d'autres. Les paupières s'ouvrirent, mais ses yeux gris orage ne virent rien d'autre que le vide. Ce n'était qu'un rêve, un idéal. Elle remarqua alors au fond de la salle une sorte de petit bureau et un grand miroir. Intriguée et curieuse, telle une véritable Serdaigle, Sissi s'avança mais la première chose qu'elle vit fut l'inscription sur le mur : “quod ostendere tibi melius”. Elle n'avait jamais appris de langue morte mais à force de lire des livres de sortilège et d'apprendre du nouveaux sorts, elle parvenait plus ou moins à en découvrir le sens. Ce qu'il y a de mieux à découvrir. C'était donc la salle magique, Sylviana avait entendu des bruits de couloir sur son existence et voila que maintenant, par le plus grand des hasards, elle était à l'intérieur de cette pièce.

Qu'est-ce que cette salle avait-elle de mieux à lui offrir ?

Ambiance Ici


Son regard s'abaissa et elle découvrit alors ce qu'il y avait sur le bureau. Il n'y avait pas grand chose, juste une boite pour le moins intrigante. On aurait dit une boite de Pandore, tout aussi magnifiquement sculptée que la porte de la salle. Elle était fermée à l'aide d'un cadenas d'aspect ancien, mais qui devait encore bien garder fermé cet écrin. Évidemment, Sylviana pensa tout de suite au sortilège Alohomora, mais à peine sa baguette avait-elle touché le cadenas, sans prononcer un seul sort, il céda et découvrit son contenu. Rien. Et pourtant ... Un rire résonna dans la salle, un rire lointain et il n'y avait personne à part elle. Étrange. Le rire continuait, on aurait dit une petite fille courant joyeusement, s'amusant à attraper les papillons, un rire vrai et sincère. Sissi ne s'attarda pas, elle recula et se décala en direction du miroir. Le rire revint, mais plus proche cette fois-ci, si bien que cela la fit sursauter mais lorsqu'elle se retourna, il n'y avait personne. Cependant, elle avait la sensation d'être observée, elle sentait un regard sur sa nuque. Lentement, elle tourna les talons et se retrouva face au miroir, mais pas face à son reflet. Ou plutôt si, c'était bien son reflet, mais il ne répétait pas ses gestes, il portait un masque comme dans les tragédies grecques, mais le masque était vide de toute expression, il n'y avait rien, pas de bouche, pas d'oeil, rien, juste une surface blanche immaculée. Puis, la main s'ouvrit et laissa tomber le masque qui se brisa en mille morceaux, tel un verre en cristal. C'était elle, trait pour trait, seulement, un doux sourire étirait ses lèvres, éclairant son visage et lui donnant plus de couleurs, de lumière et de gaieté. Son regard gris brillait, et on pouvait voir une étincelle de malice au fond de ses yeux, un feu de joie bruler avec vivacité. C'était donc ça ? C'était ce que la salle avait de mieux à lui faire découvrir, ce qu'elle était au fond d'elle-même, ce qu'elle refusait de montrer par peur, par crainte, par habitude. Oui, Sylviana avait oublié qui elle était vraiment au fond, à force de cacher aux autres et elle elle-même ce qu'elle est. Elle se rapprocha du miroir et vit son reflet en faire de même, et sa joyeuse copie leva la main pour la poser sur le miroir. La russe hésita, puis, la main légèrement tremblante, elle en fit de même. Faire face à sois-même, ce n'est pas toujours facile, mais elle ressentait comme un certain bien-être, étrange sensation. Le reflet sembla parler, mais aucun son ne sortit, Sylviana avait vu ses lèvres bouger : Laisses moi sortir.

Comment pouvait-elle la laisser sortir, dans ce monde où l'on ne pouvait faire confiance à personne ? Non, elle ne pouvait pas. Son reflet la regardait avec douceur, avec confiance, puis, il regarda par dessus l'épaule de Sissi, fixant quelque chose au loin. Son regard pétillait et un grand sourire étirait ses lèvres, comme si elle était heureuse de voir cette chose. Par instinct, Sylviana se retourna, et elle vit alors qu'elle n'était plus seule, elle vit alors la personne que fixait son reflet. Une personne qu'elle cherchait à éviter depuis un peu plus de deux ans. La gène, la honte, la peur l'empêcher de lui faire face, lui qui avait vu la princesse de glace exprimer une détresse et une solitude infinie, lui qui avait vu ses véritables sentiments, la vrai Sylviana.
Revenir en haut Aller en bas
 

You know me [Jason Anderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Créations de Jason
» Jason Derulo || Wallpaper || Gus' Art'
» Jason Allison
» Mr Anderson Vs Randy Orton
» Prèsentation: Jason Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oubliettes-