AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Narcissa Black ♞ You and I, We were born to die ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Narcissa Black ♞ You and I, We were born to die ...    Sam 12 Mai - 20:42



Narcissa Calypso Black


La Carte d'identité





feat. AmberHEARD

    Nom : Black
    Prénom : Narcissa Cleophilia
    Âge : 16 Ans
    Date de naissance : 10 Mars 1960

      « Don't make me sad, don't make me cry »
      © Queen G.






    Guidez nous



      >>Baguette: Bois de rose, 28,5 centimètres, crin de sombral
      >>Votre Sang: Sang Pur
      >>Maison Souhaitée: Serpentard of course
      >>Cours Préférés: Métamorphose, Potions, Sortilèges et Enchantements
      >>Epouvantard: Un Sombral
      >>Patronus: Un Paon
      >>Amour: Amos Dig.... Suis-je vraiment obligée de parler de Lucius ici ?






    L'histoire de votre Personnage

    Un minimum de 40 LIGNES COMPLETES est attendue dans cette partie.

      Chapter 1 : Born to Die

      « Narcissa Calypso Black ... Ose regarder cette enfant dans les yeux Cygnus ... Que pouvons-nous attendre d'elle ? Regarde-la ! Potiche comme elle est, entre ses deux sœurs elle n'est rien. Une statue, une poupée immobile esquissant un léger sourire de circonstance aussitôt perverti par la noirceur qui se dégage de ses yeux clairs. Son visage ... regarde-le Cygnus ! Elle ne laisse rien paraître ... Tu auras beau me dire que, garder ses émotions pour soi est une bonne chose, je continuerai à croire que cette petite manque de personnalité ! Elle a beau avoir l'attitude Black, elle n'arrivera jamais à la hauteur de Bellatrix. »

      La petite Narcissa alors âgée de 6 ans, assise bien droite sur sa chaise, observant les buches reposant dans la cheminée se calcinant au fur et à mesure que Bellatrix y donne des coups de tisons habilement placés. Les yeux perdus dans le vide, elle perçoit la voix sifflante de sa mère, Druella qui, comme à son habitude, crache des insanités dans son dos. Mais comment faire pour être comme sa sœur ? Lorsqu'elle observe Bellatrix, elle n'a vraiment pas envie de lui ressembler. Bien plus calme et renfermée que l'aînée des Black, Narcissa n'est que l'ombre d'elle-même, sa présence est occultée par le charisme et la silhouette imposante de sa sœur qui se lance dans un monologue sans queue ni tête concernant les moldus et ce qu'ils représentent à ses yeux comme elle a l'habitude de le faire ... Y a pas à dire, elle sera bien mieux lorsqu'elle entrera à Poudlard. Peut-être alors qu'à ce moment là, elle s'émancipera et que le vilain petit canard qu'elle semble être aux yeux de sa mère se transformera en un cygne au potentiel indéniable. En attendant, elle se contente de faire murir sa réflexion en gardant le silence et en observant attentivement tout ce qui se passe devant elle. Tout ce qu'elle dit est murement réfléchit et elle ne laisse jamais paraître aucune once de tristesse dans son regard d'acier. Aucune faiblesse ne doit surgir de ce masque de poupée qu'elle s'est habituée à porter et qui lui permet de grandir intérieurement. Garder la tête haute, faire croire aux autres que ce qu'ils disent ne l'atteint pas et nourrir au plus profond de son être de bien sombres pensées est la meilleure des choses à faire pour le moment. Un jour Narcissa Black sera adulée, crainte et rendra enfin fière sa "chère" mère.

      Chapter 2 : Poudlard, Here I Come !

      Le regard perçant, elle fixe sa proie ... Une jeune fille de son âge vient de franchir la porte du compartiment dans lequel siègent Bellatrix et Narcissa Black. Andromeda ne doit pas être loin mais celle-ci n'est que la dernière de ses préoccupations, en attendant elle a bien mieux à faire. Alors que Bellatrix l'encourage à agir en se moquant de la petite brune perdue les observant avec frayeur, Narcissa ne peut s'empêcher d'hésiter un instant. Pourquoi devrait-elle obéir à sa sœur ? Si elle avait envie de virer cette impudente, elle le ferait elle-même et certainement pas parce que Bella' l'avait décrété ! Ainsi se leva-t-elle, fourra un chocogrenouille dans le bec de son aînée de sœur et alla se figer devant l'inconnue qu'elle dépasse d'une tête. Il lui suffit d'un regard, d'un mouvement de la tête pour que sa camarade ne fasse demi-tour. Narcissa savait user de son regard et ne prononçait jamais quoique ce soit pour ne rien dire. Or, avoir des paroles déplacées envers cette petite brune n'était pas utile. Elle devrait s'imposer petit à petit, sans trop en faire tout en se faisant remarquer. Contrairement à Bellatrix, elle ne comptait pas s'égosiller sur n'importe quel moldu ou sorcier pour n'importe quel prétexte valable ou non bien au contraire. Rester dans l'ombre de sa sœur était pour l'instant la base de sa stratégie. Elle bénéficiait déjà de la crainte que provoquait chez certains l'évocation du nom de l'ancienne famille Black, il ne lui restait plus qu'à s'imposer en maître à sa façon. Tout était déjà prévu ... Choisissant à un moment d'aller se balader dans les couloirs de la locomotive, elle croisa le chemin de Lucius. À cette époque là, elle ignorait encore qu'ils allaient être fiancés cinq années plus tard. Ils se connaissaient depuis tellement longtemps qu'elle le considérait plus comme un frère que comme un ami. Préférant passer quelques instants en sa compagnie plutôt qu'avec sa sœur, elle l'invita à discuter jusqu'à ce que Bella' ne vienne à sa recherche. Déjà à l'époque, Bellatrix avait tendance à la taquiner sur la relation qu'elle entretenait avec le jeune Malefoy, réflexions que la blondinette balayait d'un revers de main.

      Le voyage passa ainsi très vite. Même si l'incessant et éternel monologue de sa sœur avait été sa seule source de distraction, le voyage n'avait pas été insoutenable ni trop long. Elle se retrouva d'ailleurs bien vite seule dans le compartiment alors qu'ils venaient d'arriver à destination. Sa soeur n'avait pas perdu un seul instant pour se changer et se ruer hors du train, la laissant seule. Cela ne posait aucun problème à la plus jeune des Black qui savait se débrouiller seule. Elle n'avait besoin de personne et allait le prouver. Se changeant en moins de deux, elle sortit du compartiment et devança une file de jeunes élèves se dirigeant vers le lac où ils n'allaient pas tarder à embarquer à bord des barques. Remontant la file, elle joua des coudes et jeta des regards noirs à quiconque protestait, obtenant souvent le silence désiré. Il n'y avait que ses parents qui avaient le droit de s'en prendre à elle et elle ne laisserait pas n'importe qui poser sa main sur son épaule ou lui adresser des reproches.
      Montant la première dans la première barque, elle observa la surface noire et lisse de l'étendue d'eau qui les entourait tout en songeant déjà à la répartition, ne doutant pas un seul instant de l'issue de cette dernière à son sujet. Tout comme Bella', elle irait à Serpentard et se ferait un nom au sein des verts et argents. Du stade d'inconnue, elle passerait à celui de Reine.
      Posant le pied à terre, elle observait déjà depuis quelques minutes l'immense bâtisse de l'école se dressant devant elle. Se sentant seule au monde, elle prit tout le loisir de se planter là et de s'imaginer tout ce que refermait l'enceinte de Poudlard. Bon nombre de fois elle avait entendu parler des passages secrets, salles de classes surprenantes et des cachots humides. Et dire qu'elle n'allait pas tarder à découvrir cela d'elle-même. La journée à venir allait être consacrée à la découverte des moindres recoins du château.

      « Black Narcissa Calypso ! »

      Ses longs cheveux blonds voletaient dans son sillage alors qu'elle s'avançait et franchissait l'estrade la menant vers le tabouret sur lequel reposait le choixpeau magique. Le lorgnant du regard, elle se tourna ensuite vers la foule d'élèves lui faisant face, tous attablés, séparés selon leur appartenance aux quatre maisons. S'attardant un instant sur les Serpentards, elle esquissa un sourire et s'assit avec grâce sur le tabouret duquel venait d'être soulevé le chapeau miteux qui n'allait pas tarder à recouvrir son crâne et lui cacher la vue. Fermant instinctivement les yeux, elle entendit aussitôt une petite voix chuchoter à son oreille ... Ce dernier lui jetait des fleurs et tout ce qu'il lui glissait à l'oreille lui paraissait vrai et justifié. De tout ce qu'il disait, elle ne soulignait que des qualités. De toute façon, comment trouver le moindre défaut à cette gueule d'ange ? Il aborda ainsi sa détermination, sa discrétion mais sa grande ambition. Il discerna même la part de noirceur qui grondait en elle et qui n'attendait que le moment propice pour se révéler.

      « SERPENTARD ! »

      Ce mot résonna longuement à ses oreilles alors qu'elle se redressait, fière, se tournant immédiatement vers les convives de la table des Serpentards qui venaient de se lever et l'accueillaient de vive voix en scandant son nom. Son visage de marbre ne laissa pas passer le contentement qu'elle ressentait et ainsi se contenta-t-elle d'adresser une esquisse de sourire à sa sœur qui la félicitait d'un signe de tête. Il n'y avait aucun étonnement dans son regard, Bellatrix savait aussi bien que Narcissa qu'elle serait naturellement répartie chez les Serpentards. C'était un devoir voire une obligation et seule Andromeda n'avait pas suivi cet exemple dans la famille. Souvent ignorée par ses deux sœurs, elle ne leur prêtait plus attention. C'est alors avec surprise que Narcissa croisa son regard au milieu de toutes les têtes qui s'étaient tournées vers elle, lui adressant un sourire. Combien de temps n'avait-elle pas vu Andromeda sourire ? Lui tournant le dos, elle préféra se reconcentrer sur la place qu'elle allait occuper en face de sa sœur.
      Ainsi commençait sa première année à Poudlard.

      Chapter 3 : How to become a Queen.

      Sa première année se déroula sans aucun accroc, la petite fille réservée et calme sortait de ses gonds et s'imposait face à sa soeur qu'elle ne tarda pas à surpasser. Elle ne céda cependant pas à la tendance "grande-gueule" de cette dernière et préféra allier subtilité et remarques cinglantes plutôt que flot d'injures. Grâcieuse, respectable, effrayante parfois, elle suscitait l'intérêt de bon nombre de personnes et surtout de garçons de bonnes familles. De la sorte, elle croisa le chemin d'Amos Diggory ... Le premier échange de regard qu'il y eut entre eux fut un déclic mais la belle se refusa de laisser transparaître la moindre émotion, la moindre faiblesse à son égard. Il lui arrive de lui adresser un regard et même un faible, très faible sourire presqu'imperceptible. Depuis cette première rencontre, elle n'a pu qu'enfouir en elle tout ce qu'elle ressentait car elle ne pouvait se permettre de ressentir de telles choses pour un simple sang-mêlé et ... après tout ... il y avait bien d'autres proies bien plus intéressantes.

      Alors qu'elle tâchait d'oublier Diggory, elle enchaîna les conquêtes. Ses amourettes duraient très peu de temps mais elle ne pouvait s'empêcher de les cumuler. Oublier ce qu'elle ressentait au fin fond d'elle même envers le Pouffsoufle était interdit et impensable. Ainsi noyait-elle cette once d'espoir qu'elle avait d'un jour être proche de lui dans le plus sombre et plus profond recoin de son esprit. Narcissa devenait glaciale. Fière , grâcieuse et glaciale à la fois. Le mystère qui émanait de son regard d'acier en perturbait plus d'un mais jamais personne ne parvint à percer la carapace avec laquelle elle se protégeait. L'impression d'être faible n'était pas faite pour elle. La fidélité n'étais pas faite pour elle non plus et souvent on lui reprocha son petit côté volage auquel la plupart des garçons ne s'attendaient pas. Et cela la faisait bien rire !
      Personne ne savait qui elle était vraiment, elle faisait croire aux autres ce qu'elle voulait à son propos les manipulant comme de simples pièces d'échec. Maître de son destin, elle avançait et se faisait une réputation au sein de l'école de sorcellerie Poudlard.

      Maintenant en sixième année, elle a su s'imposer, évincer sa sœur et s'imposer en tant que personnalité la plus influente et importante des Serpentards et n'allez pas lui dire le contraire ! La demoiselle est aussi prétentieuse et fière qu'acerbe et vindicative. Si vous osez vous heurter à cette garce, vous n'en ressortirez peut-être pas si indemne que ça ... Elle n'a peur de rien ou alors elle le cache bien.
      Seul bémol dans sa vie d'étudiante en sorcellerie, la récente nouvelle la liant à Lucius Malefoy ... Leurs parents ont décidé de les unir à jamais, réunissant leurs deux familles à jamais. Mais quelle drôle d'idée ! Narcissa ne l'aime pas ! Et avec cette certitude renait l'espoir d'un jour pouvoir se réfugier dans les bras d'Amos Diggory, chose à laquelle elle se refusait de penser. Lucius ne l'aime pas plus qu'elle, elle le sait car entre eux deux, c'est bien moins que de l'amour. Ils ne se sont jamais vus autrement que comme des amis et cela ne changera certainement pas ou alors il faudra l'y obliger.


    Le Caractère de votre Personnage

    Un minimum de 25 LIGNES COMPLETES est attendue dans cette partie.

      En tant que dernière des Blacks, Narcissa a longtemps été quelqu'un d'autre que celle qu'elle est maintenant. Grandissant dans l'ombre de ses soeurs, elle ne s'est imposée qu'une fois arrivée à Poudlard. Auparavant sage, discrète, muette, elle cachait dans toutes ces apparentes faiblesses un esprit bien plus intelligent que sa mère ne pouvait le croire. Souvent rabaissée, la petite fille nourrissait en elle les prémices de la personnalité qu'elle allait arborer plusieurs années plus tard. Un esprit vif, stratégique et calculateur se construisit au fur et à mesure des années où elle se plaisait plus à observer les adultes et ses aînées qu'à agir. Le temps d'agir viendrait bien assez vite, elle n'était pas pressée après tout et plus elle apprendrait des autres, plus forte elle en sortirait. Alliant toute la subtilité de la réflexion à l'agilité dans ses mouvements, elle devint bien vite une jeune femme fière et intelligente trop souvent sous-estimée.
      Le temps où elle n'était qu'un vilain petit canard était à présent révolu. Une fois les portes de Poudlard franchies, elle devenait une nouvelle Narcissa et elle sentait le changement se produire alors que le choixpeau magique recouvrait son crâne. Ce dernier fit le listing de ses forces plus que de ses faiblesses car il lui paraissait évident qu'elle n'en avait pas. Ambitieuse, elle savait déjà qu'elle allait tout faire pour se propulser parmi les plus grands et les meilleurs de son époque. Fière comme un paon, il lui arrive bien souvent de se pavaner dans les couloirs, aguichant d'un simple regard les garçons de bonne famille et adressant un léger sourire moqueur à toutes les filles ne lui arrivant pas à la cheville. Elle était une reine au pays des sorciers et s'imposait comme tel. Ceux ne suivant pas ses idées, n'étant pas d'accord avec ses opinions n'avaient pas l'opportunité de lui adresser la parole et de la contredire sauf si elle les estimait, chose qui arrivai très rarement. Quand Narcissa agit, c'est par pur intéressement et si elle va adresser la parole à un simple Serdaigle, c'est parce qu'elle veut avant tout exploiter son potentiel, son intelligence à des fins personnelles. Cependant, elle reste tout de même discrète et même si elle cumule de bien mauvaises réputations, cela lui importe peu. Du moment que l'on parle d'elle, qu'on l'admire et qu'on la craigne, cela lui va parfaitement. Ainsi n'hésitera-t-elle pas à faire les pires crasses à ceux osant se dresser sur son chemin, l'empêchant d'avancer. Tout comme elle ne laissera jamais personne s'en prendre à elle. Impulsive et vive, il ne lui faut que quelques instants pour dégainer sa baguette et menacer son adversaire avec le bout de cette dernière apposée sur sa tempe. Mauvaise, elle ne craint rien ... Il lui arrive de respecter certaines personnes comme les professeurs, les sages et ses parents. Tout le reste est dérisoire. De plus, elle sait qu'elle a une belle gueule et en profite. Pourquoi ne pas exploiter ses forces ? Tout le monde le fait ne dites pas le contraire ... Sa beauté est indéniable mais elle ne fait pas tout. En plus d'être belle, elle est intelligente et sait le faire comprendre. Qu'on ne la prenne pas pour une jeune sorcière blonde écervelée ! Beaucoup se sont retrouvés maîtrisés magiquement parlant parce qu'ils avaient eu l'audace de s'en prendre à sa prétention sans limite ou s'en être pris à ses origines. Très fière d'être de sang-pur, elle méprise tous ceux n'étant pas à son niveau mais s'autorise tout de même à adresser la parole aux sang-mêlés ... quant aux sangs-de-bourbe ... n'y pensez pas un seul instant. Ce n'est d'ailleurs pas parce qu'elle éprouve une certaine animosité envers les nés-moldus qu'elle s'en prendra à eux dès qu'elle les croisera au coin d'un couloir. Comme dit précédemment, il faudrait vraiment la titiller et la provoquer pour qu'elle ne sorte de ses gonds. La plupart du temps, elle reste calme, zen et plus moqueuse que fonceuse.


    Le physique de votre Personnage

    Un minimum de 20 LIGNES COMPLETES est attendue dans cette partie.

      Avez-vous besoin d'une photo ? Narcissa est tout simplement la grâce et la beauté incarnée. Tout comme son homologue masculin des temps grecs, sa beauté est aveuglante et la jeune femme se complait bien souvent à observer son reflet dans le miroir. Son visage et son corps parfaitement proportionné lui est bien utile au jour le jour car même au pays des sorciers, le physique fait bien les choses. Du haut de ses un mètre soixante dix-sept, la jeune femme domine le monde même s'il y persiste des personnes plus grandes qu'elle. Ne trouvant rien à redire à sa taille, elle se complait à souvent dépasser les autres de quelques centimètres. En plus d'être plutôt grande, elle a également une peau pâle et douce que très peu de personnes, hormis ses conquêtes, ont pu toucher du bout des doigts. Mais en général, elle n'autorise que très peu de personnes à la toucher. Considérant son corps comme une relique sacrée, la moindre personne non-autorisée osant la frôler se heurterait immédiatement à un regard noir perçant. Parlons de ses yeux ... D'un gris acier, ils transpercent votre âme et vous désarme totalement. La jeune femme a toujours su se servir de ses yeux et a également toujours préféré se servir de la persuasion par le regard que par la parole. Ne dit-on pas que le regard est le miroir de l'âme ? Cela ne l'empêche pas de fixer dans le blanc des yeux n'importe qui car elle sait qu'avec toutes les barrières qu'elle a dressées autour de son être au fil des ans sont suffisantes pour repousser tous les assauts destinés à la percer à jour. Son visage et plus particulièrement ses jours ne s'empourprent très rarement. Lorsque l'on est fier et sûr de soi comme l'est la jeune femme, il est bien difficile de faire naître la moindre faiblesse sur ce visage de marbre imperturbable. Les rides d'expression ? Elle ne connait pas et lorsqu'elle sourit, très peu d'émotion passe à travers son sourire ou son visage.
      Élancée, elle arbore un physique avantageux et très peu de formes. Plus longiligne qu'autre chose, ses membres sont fins et cela lui va parfaitement. Un tel physique est d'ailleurs recommandé pour la pratique du Quidditch, sport magique qu'elle apprécie au plus haut point. Voler lui donne la sensation de s'élever bien plus haut que le plus simple mortel et d'être enfin élevée à la place qu'elle mérite. Sa grandeur n'empêche pas son corps d'être souple et agile ce qui lui permet de se contorsionner aisément sur son balais pour éviter de violents assauts ennemis aussi rapidement que possible.
      Ses cheveux d'une blondeur de blé descendent au milieu de son dos. Lisses, il leur arrive aussi de légèrement boucler lorsqu'il pleut, chose qu'elle parvint à contrôler d'un simple coup de baguette. Ses cheveux lui sont très précieux et seule elle peut se coiffer. Jamais personne n'a eu l'opportunité de mettre en forme ces magnifiques cheveux. Lorsqu'elle passe une main dans ces derniers, une délicate odeur de vanille en émane.



    Et vous, qui êtes vous ?




        Pseudo : Cleiya, Caly' ...
        Âge : 20 piges à présent !
        Niveau de RP : []Très bien [x]Bien []Assez bien
        Présence sur le forum : Plusieurs fois par semaine assurément !
        Comment avez-vous connu le forum ? Par Hopichoux <3
        Que pensez-vous du forum ? J'ai pu remarquer plusieurs petites fautes d'innatention de-ci de-là ... Sinon, j'aime beaucoup le concept, j'ai parcouru les divers topics concernant le contexte, le règlement et tout et tout et j'ai vraiment adoré la partie "Langue de Vipère" je trouve que c'est une très bonne idée. Je suis sûre que ce forum, même s'il existe déjà depuis pas mal de temps, a du potentiel et un bel avenir devant lui Le design est accueillant, coloré, la barre des tâches sur la gauche est super pratique. Bon courage pour la reconstruction en tout cas *_*
        Etes-vous un double compte ? Non non, je suis l'unique et seule moi !
        Quelque chose à ajouter ? J'ai vu qu'il y avait déjà une Narcissa mais qu'elle n'avait pas posté depuis le 1er Mai donc je tente le coup Twisted Evil








Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Narcissa Black ♞ You and I, We were born to die ...    Ven 18 Mai - 21:03

Kkk~
Bienvenue =3
La lutte pour le rôle de Narcissa est activé a ce que je vois~
Revenir en haut Aller en bas
 

Narcissa Black ♞ You and I, We were born to die ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Narcissa Black [Terminée]
» Narcissa Black Malefoy
» Narcissa Black Malfoy ( s'il vous plait )
» (F) Ashley Benson - Narcissa Black
» Narcissa Black Malefoy - A family in harmony will prosper in everything.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: #.Avant de jouer. :: Cérémonie de Répartition :: Fiches en cours-