AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RPG] Manque de hibou (James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: [RPG] Manque de hibou (James)   Mar 4 Jan - 14:22

La famille. Qu’y a-t-il de plus important ? Oh bien sûr, certains répondront l’amitié, l’amour ou que sais-je encore. Mais jamais rien ne remplacera la famille. Il est vrai que vous l’avez pas eu le loisir de la choisir mais comment oublier tous ces bons moments passés avec votre cousin ou votre sœur ? Ces éclats de rires, ces disputes au quotidien même si pour la plupart du temps, elles n’avaient pas lieu d’être car le motif était simplement qu’on vous avez piqué un jouet. Sans oublier les moments d’ignorance, de compassion où vous vous rendez compte que jamais ils ne vous laisseront tomber. Oui, Amélia était nostalgique. Sa famille lui manquait, elle avait besoin d’avoir des nouvelles d’eux. Chaque année, elle partait loin de ceux qu’elle aimait et laissait une partie de son cœur à Salinas, en Californie, là où elle avait grandit. Oh bien sûr, l’autre partie de son cœur se trouvait maintenant à Poudlard et c’était un grand bonheur d’y revenir tous les ans. Mais elle n’oubliait pas pour autant ceux qui l’avaient mise au monde et celui qui avait rythmé sa vie pendant 11 ans.

Poudlard était grand et majestueux et avait toujours attisé la curiosité de la jeune Poufsouffle. Non seulement le bâtiment renfermait de nombreux secrets, mais les personnes qui y vivaient aussi. Son amie du cours d’histoire la magie par exemple, Ayako. Amélia pouvait passer des heures avec elle à commenter tout et n’importe quoi. Elle passait tellement de temps avec elle qu’elle pouvait se vanter de dire qu’elle la connaissait plutôt bien et avait remarqué quelque chose de différent chez elle. Elle mènerait son enquête, vous pouvez en être sûr. Et puis ces maraudeurs, comme on les appelle, leur aversion envers Severus Rogue crevait les yeux. Amélia pourtant n’en connaissait pas la raison. Et puis à force d’observer les gens, elle s’était créer un loisir ; essayer de définir le caractère des gens. Elle devait avoir ça dans le sang car à l'âge de 3 ans, elle s'était liée d'amitié avec Mike alors qu'elle savait très peu de choses sur lui. Il lui avait juste fait bonne impression. Maintenant, elle passait ses journées à ça lorsqu’elle avait du temps libre, c’était devenu une sorte d’amusement particulier pour elle, même si ses meilleures parties de rigolades avaient été avec Mike ou avec son frère.

Edgar, son frère. Il lui manquait tellement. Elle avait envoyé un hibou chez elle, elle attendait sa réponse avec tellement de hâte que s’en était devenu maladif. Elle était, comme tous les soirs depuis quelques jours, dans la volière, accoudée sur le rebord de la fenêtre à attendre encore et encore, s’inquiétant parfois même. Lé dernier repas dans la grande salle, d'habitude si joyeux avait été tellement long. Elle aurait voulu envoyer un deuxième hibou mais elle était à court, son seul et unique hibou, son compagnon de toujours était déjà parti, emportant avec la lui la lettre destinée à Edgar. Il se faisait de plus en plus tard et elle devait encore retravailler quelques sorts pour son cours de sortilèges et enchantements afin d'être sûre de décrocher une bonne note. De plus, la fatigue se faisait vraiment sentir et elle avait hâte de rejoindre son lit à baldaquin si confortable. Soudain, le bâillement de la porte derrière elle se fit entendre. Elle se retourna brusquement, si c'était un préfet, elle n'avait aucune excuse pour être ici aussi tard, elle se retrouverait donc dans le pétrin et ce n'était pas vraiment son genre. Comment serait-elle vue dans sa maison après cet épisode ? Oh et puis zut, elle aussi pouvait enfreindre les règles parfois et bien se faire voir auprès des autres maisons ne lui ferait surtout pas de tord. Et puis ce n'était pas vraiment la première fois ces derniers temps.. Elle tendit donc un peu le cou pour voir qui se tenait à l'angle de la porte..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   Mer 5 Jan - 20:39

    Injuste, tel était le seul mot que James avait à la bouche depuis ce matin. Il faut faut dire que la situation l'était, enfin surtout de son point de vue. Tout avait commencé le matin même alors que James descendait prendre son petit déjeuner en compagnie de Sirius et Remus. A peine s'était-il installé, de telle sorte qu'il puisse voir Lily sans que elle ne puisse le voir, qu'une chouette des marrais couleur fauve avait fait tomber devant lui, en prenant soin de l'éclabousser de sauce au porc, une petite enveloppe rouge vif. Au départ, James avait cru à une farce de la part de ses amis et n'avait prêté aucune attention à l'enveloppe. Il s'était contenté de lancer un « Très amusant Sirius, mais je reconnaîtrais les beuglantes de chez Zonko même si j'étais en haut de la tour d'astronomie en train de me battre en duel avec un dragon », juste pour marquer le coup et avait continué de manger. Mais lorsque qu'il avait regardé Sirius et son air incrédule, il s'était immédiatement rendu compte de son erreur et s'était précipité sur l'enveloppe qui commençait déjà à siffler en émettant un bruit semblable à celui d'une locomotive en marche.

    A peine avait-il prit l'enveloppe qu'il savait de qui elle venait, en effet, on pouvait voir un grand P majuscule sur le cachet, ce qui signifiait "Potter". Abasourdi par le fait que ses parents lui envoie une beuglante. Malheureusement, son temps de réaction étant très long, James n'avait pas eu le temps d'ouvrir l'enveloppe qui avait explosé en poussant un hurlement qui suffit à faire taire toute la grande salle qui avait à présent les yeux rivés sur James. Aussitôt, la voix de sa mère s'était mise à retentir dans la salle, son intensité augmentée par un sortilège. Tous les élèves présents avaient donc pu entendre Mrs Potter déclarer:

    « Comment as-tu oser faire une chose pareille? Faire exploser le chaudron de l'un de tes camarades uniquement pour faire une plaisanterie ! Tu nous as énormément déçu par ta conduite monsieur James Potter. A présent, tu as l'obligation de repayer un nouveau chaudron à ce pauvre garçon !»


    Après ça, l'enveloppe s'était déchirée en tous petits morceaux sous l'oeil effrayé de James. Jamais ses parents ne l'avaient autant incendiés, à présent, ils venaient de donner une bonne raison aux Serpentard de rire de lui. Et une chose était sûre, jamais il ne leur pardonnerait cet acte.

    James passa la porte que dissimulait la grosse dame et se dirigea en direction de la volière. Il devait envoyer un bon de commande au magasin de chaudron du chemin de traverse pour rembourser celui qu'il avait détruit. Rien ne pouvait le mettre plus en rogne, ce Serpentard avait dû aller cafter au professeur Mcgonagall, la directrice de la maison de James. A présent, il devait payer quelque chose à un vert. C'était la chose la plus abominable qu'on lui avait demandé jusqu'à aujourd'hui, c'était comme devenir le meilleur ami de Severus Rogue, c'était tout bonnement i-m-p-e-n-s-a-b-l-e. James regarda sa montre, il ne lui restait plus qu'une demi-heure pour se rendre à la volière er revenir dans sa salle commune avant le couvre-feu. Cependant, il ne se pressa pas pour autant, il avait une très bonne raison de se trouver dans les couloirs à cette heure. Malgré tout, il regretta de ne pas avoir prit la carte du maraudeur, grâce à elle, il aurait pu aller faire un tour en cuisine, après son excursion à la volière, tout en prenant bien soin d'éviter qui que ce soit.

    James arriva devant les marches gelées qu'il monta avec une grande précaution. Rien n'aurait fait plus plaisir à Peeves qu'un élève dévalant les marches dans un gros fracas. La poignée de la porte était glacée, James la tourna et poussa la porte qui s'ouvrit dans un bruit sourd. En entrant dans la pièce couverte de fientes d'oiseaux et de carcasses de petit rongeurs, James remarqua qu'il n'était pas le seul à se trouver hors de son dortoir à cette heure-ci. En effet, une élève de Poufsouffle venait de tourner brusquement la tête en sa direction. Aussitôt, James passa la main dans ses cheveux en lui adressant un sourire en coin.




Dernière édition par James Potter le Mar 15 Fév - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   Jeu 6 Jan - 11:49

Un grand jeune homme aux petites lunettes rondes se trouvait dans l’angle de la porte. Il avait les cheveux ébouriffés, comme si il venait de s’être réveillé après s’être retourné dans tous les sens dans son lit à baldaquin, et passait sa main dedans d’une manière assez virile. Son allure était un peu débraillée mais tout compte fait, ça lui allait plutôt bien. Il portait les couleurs de Gryffondor et Amélia put souffler un bon coup lorsqu’elle ne vit aucun insigne de préfet sur sa blouse. Ce rouge et or qui se tenait devant elle et qui lui souriait était sans aucun doutes James Potter. Les filles de sa maison – et de toutes les maisons tout compte fait – ne cessaient jamais d’en parler. « James Potter » par ci, « James Potter » par là, elles lui avaient attribué le titre de « plus beau garçon de l’école ». Il était vrai qu’il avait un certain charme mais ce n’était pas ce qui intriguait le plus la jaune et argent. Il faisait partit du groupe des maraudeurs. 4 garçons de l’école s’amusant à faire des blagues à tout le monde sans pour autant qu’on en connaisse les raisons. Tout le monde à Poudlard les appréciait mis à part les Serpentard bien entendu. Amélia elle, ne s’était pas prononcée à ce sujet. A quoi bon être en extase devant une personne sans même la connaître ? Elle trouvait ridicule le comportement des autres, c’était comme dire qu’on aimait la bière au beurre avant même d’en avoir gouté !

Mais elle se souvenait de James surtout à cause de l’épisode de ce matin, lors du petit déjeuner dans la grande salle. Il faut dire que tout le monde s’en souvient, qui aurait pu ne pas le remarquer ? Une enveloppe rouge avait poussé un cri strident dans l’immense salle et avait fait taire toutes conversations. C’était une beuglante venant de chez Zonko adressée à James Potter, qui avait changé de couleur en écoutant peu à peu la voix de sa mère, folle de rage à travers le papier rouge sang. La table verte était secouée de rires moqueurs mais pour d’autres – dont Amélia- elle avait plutôt pitié pour lui. Bien qu’elle n’en a jamais reçu, elle se doutait bien que ça ne devait pas être agréable, surtout devant l’école au grand complet.

Il avait l’air un peu calmé pour maintenant bien qu’elle se doutait que l’épisode de la beuglante devait être gravé dans son esprit comme un mauvais rêve revenant chaque nuit. Elle se rendit compte ensuite qu’elle devait avoir l’air bête à la fixer comme ça et décida d’engager la conversation.

-Salut je.. Je suis Amélia Bones, de Poufsouffle

Oh elle était certaine, elle devait avoir l’air ridicule. Elle aurait pu dire des centaines d’autres choses comme par exemple « Hey, il fait froid hein ? » ou « Cool chez les lions ? » histoire de faire diversion mais les bonnes manières s’imposaient. Après tout, elle ne connaissait pratiquement rien de lui et lui ne connaissait absolument rien d’elle.

-Nous ne devrions pas être ici, nous allons bientôt dépasser le couvre feu et en plus, il crève de froid !

Quelle idée elle avait eu aussi de venir à la volière, surtout pour autant de temps, sans veste supplémentaire. Elle était juste en robe de sorcière et elle pouvait bien sentir le froid de janvier. Dehors, le parc était recouvert de poudreuse blanche et ce depuis un mois déjà. Ça rendait le paysage encore plus beau que d’habitude. Enfin bref, le « célèbre » James Potter se tenait devant elle et elle avait l’air d’une cruche finie, elle s’en souviendrait longtemps, comme d’un mauvais rêve revenant chaque nuit..

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   Jeu 6 Jan - 21:22

    James ne la connaissait pas, comme beaucoup de Poufsouffle. Bien qu'il les apprécits, James n'avait pas beaucoup d'amis de la maison Poufsouffle. C'était plutôt des élèves discrets que des troubles faits. Et puis il fallait l'avouer, les élèves restaient le plus souvent entre eux, les maisons ne se mélangeaient que très rarement. Cependant il trouvait un air familier à cette jeune fille. Ne réfléchissant pas plus à la question, James entra dans la froideur de la volière et poussa la porte qui fit tomber une stalactique à ses pieds en se fermant. Il se dirigea près du hibou des marrais, Cleeve, qu'il avait reçu lors de sa première année à Poudlard, sans cesser de regarder la jeune fille qui avait les yeux rivés sur lui.

    Même si James appréciait qu'on le regarde, il trouvait que la jaune et noir était intrigante. Elle ne le regardait pas comme les autres filles, avec un sourire niais scotché sur le visage, mais plutôt comme si elle essayait de le transpercer du regard. Un long silence évoluait dans la volière, on entendait juste le bruit du vent soufflant entre les arbres. Après quelques minutes, la jeune Poufsouffle rompit le silence en s'adressant à James.

    - Salut je.. Je suis Amélia Bones, de Poufsouffle .

    Amélia Bones, oui, à présent il se souvenait, il savait qui elle était. En effet, il avait eu une heure de retenu en métamorphose (madame Mcgonagall l'avait punit pour avoir transformé la chaise de l'un des Serpentard en camembert au lieu de le faire à la souris posé devant lui) et l'avait passé durant l'un des cours des Poufsouffles et des Serdaigles. Elle était discrète, mais très sérieuse et doué pour cette matière. Elle ne le laissa pas répondre et se présenter à son tour et enchaîna directement.

    - Nous ne devrions pas être ici, nous allons bientôt dépasser le couvre feu et en plus, il crève de froid !

    James se tut et la regarda en souriant. Un souffle de vent pénétra dans la volière et s'engouffra dans ses cheveux, elle avait raison, il faisait très froid. James se passa une nouvelle fois la main dans ses cheveux et s'approcha d'Amélia.

    - James Potter, lui dit-il de sa voix la plus charmeuse, un sourire aux lèvres, ravis de pouvoir enfin te rencontrer Amélia. Tu aurais dû prendre une veste, car tu as raison il fait très froid ce soir. Et ne t'en fais pas pour les préfets, je connais ceux de Gryffondor, quoique..disons plutôt un, ça m'étonnerait que Lily soit indulgente avec moi. Mais bon de toute façon nous n'avons pas encore dépassé le couvre-feu, donc nous ne somme pas en faute.

    James attacha son bon de commande à son Hibou, qui lui mordilla le doigt pour le punir de l'avoir réveillé et enchaîna dans sa lancé, maintenant que la conversation avait été engagée, autant continuer.

    - Tu es en 6ème année n'est-ce pas? Je suis venu une fois dans l'un de tes cours de métamorphose, je ne sais pas si tu te souviens.




Dernière édition par James Potter le Mar 15 Fév - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   Dim 23 Jan - 14:05

- James Potter, ravis de pouvoir enfin te rencontrer Amélia. Tu aurais dû prendre une veste, car tu as raison il fait très froid ce soir. Et ne t'en fais pas pour les préfets, je connais ceux de Gryffondor, quoique..disons plutôt un, ça m'étonnerait que Lily soit indulgente avec moi. Mais bon de toute façon nous n'avons pas encore dépassé le couvre-feu, donc nous ne somme pas en faute.

Elle se tut et lui offrit un mini-sourire, ne sachant que répondre. Il avait tous les arguments possibles, il n'y avait rien à contester même si Amélia aurait bien voulu. Elle adorait argumenter et avoir le dernier mot, c'était une sorte de petit plaisir pour elle. Il n'empêchait qu'elle grelotait toujours et que.. et merde, elle était à court de discution. Se mordant la lèvre inférieure à la recherche de sujets de discution, elle laissait le vent glacé s'engouffrer dans ses boucles brunes et frapper son visage pendant que James s'affairait à chargé son hibou d'une lettre.. Au moins, il avait un hibou lui.. Il se retourna finalement et ce fut lui qui continua la conversation

- Tu es en 6ème année n'est-ce pas? Je suis venu une fois dans l'un de tes cours de métamorphose, je ne sais pas si tu te souviens.

Elle sourit, légèrement amusée. Elle se souvenait en effet qu'un élève bougon se tenait au fond de la classe en train de gratter sur son parchemin. Le professeur McGonagall lui jettait souvent des regards perçants auquel le jeune homme répondait en grognant. Finalement, en se rafraichissant la mémoire, elle le reconnut. Les cheveux en bataille, les lunettes rondes et cette petite moue, c'était bien lui. Elle aurait du s'en douter vu le nombre de filles présente dans la classe qui s'étaient retournées maintes et maintes fois durant la leçon, elle comprenait pourquoi à présent.

- Exact, je pense que toi aussi non ? Et je me souviens de toi, enfin si c'était toi l'élève grogneur du fond de classe qui attirait le regard de toutes les demoiselles..

Une pointe d'ironie histoire de détendre l'atmosphère. Du coin de l'oeil, en attendant la réponse de James, elle guettait la fenêtre, encore et toujours afin d'être sûre de ne pas voir un hibou pointer le bout de son bec dans lequel il tenait une lettre. Pas n'importe quelle lettre, c'était LA lettre, celle de son frère, celle qu'elle attendait depuis longtemps. Pourquoi mettait il autant de temps à répondre d'ailleurs ? Inquiète, elle continua la conversation, sans devoir réflechir à ce qu'elle allait dire pour une fois

- Au fait, que fais tu ici, sans indiscrétion bien sur ?

PS : Tellement désolée pour le temps de réponse.. Mais mes doigts foulés m'empêchaient d'écrire de longs textes..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   Mar 15 Fév - 13:03

    James finit de charger son hibou du bon de commande puis lui caressa le plumage pour l'encourager et le remercier d'accepter de voler par ce temps aussi glacial. Le hibou lui mordilla le doigt amicalement puis ouvrit ses grandes ailes pour prendre son envol. La jeune Poufsouffle sourit puis répondit à James par une question.

    « Exact, je pense que toi aussi non ? Et je me souviens de toi, enfin si c'était toi l'élève grogneur du fond de classe qui attirait le regard de toutes les demoiselles..»

    La remarque de la jeune fille fit apparaître un sourire au coin des lèvres de James; elle s'en souvenait c'était sûr et elle avait parfaitement raison; James, l'élève pourtant si fier, si sûr de lui, n'avait pas réussi à garder la tête haute devant les regards perçant du professeur de métamorphose. Ce jour là, il avait passé son heure de retenue à grimacer, à grogner et à se plaindre de cette retenue récoltée injustement. James marqua un temps de pause avant de répondre, cette Poufsouffle avait du répondant et de l'humour, ce qui plaisait beaucoup à James. Cependant, son sourire s'estompa doucement, cette jeune personne lui faisait penser à une autre, et cette pensée était loin s'être aussi plaisante.. James effaça cette image de son esprit et regarda le ciel, à présent le hibou qu'il avait envoyé porter son bon de commande n'était plus qu'un point à peine perceptible dans le ciel de plus en plus sombre. Un grand silence surplomba la volière, mais fut rompu par la demoiselle qui demanda à James;

    « Au fait, que fais tu ici, sans indiscrétion bien sûr ? »

    Que faisait-il ici? Il était ici pour faire la chose la plus humiliante de sa vie. Qui aurait cru qu'un jour, James Potter un des Gryffondor le plus populaire, le plus aimé, le plus admiré, allait devoir acheter un bien à ceux que James haïssait le plus, à un vert, à un Serpentard.. Cependant, ne voulant pas montrer sa colère et sa honte, James se reprit et souris à Amélia avant de lui répondre de sa voix la plus détendu;

    « Cette question est sans indiscrétion ne t'en fais pas. Vois-tu, je suis ici parce que nos chers amis les Serpentard n'ont pas un grand humour, du moins, pas le même que nous autre les maraudeurs. Pour tout te dire, je n'aurais jamais cru qu'un simple soupçon de corne de limace dans l'élixir de mandragore aurait rendu un tel résultat, je m'attendais seulement à un changement de couleur, à quelques bulles, ou encore à une odeur qui aurait fait défaillir le professeur Slughorn, mais non, le chaudron a littéralement explosé ! Oui, explosé ! Et ce pauvre Wormwood a pu voir de jolies furoncles apparaître sur son visage. Et maintenant, je suis ici pour envoyer un bon de commande au magasin de chaudron du chemin de traverse pour "me rattraper", pfff, de rattraper de quoi? d'avoir voulu faire une petite blague? Rien de bien méchant en plus, madame Pomfresh a fait disparaître les boutons en quelques secondes ! Mais bon, me voilà punit pour m'être divertit.. Je ne sais comment ce vert a su qui lui avait infligé ça, mais en tout cas, il n'a pas hésité à tout balancer à ma chère directrice de maison. Sirius m'a conseillé de tout nier en bloc puisque qu'il n'y avait aucune preuves de ma culpabilité, mais j'ai refusé, jamais je ne me rétracterais sur l'une de mes actions, je suis fier et j'assume tout ce que j'entreprends ! »

    Après cette longue tirade qui avait semblé ne jamais s'arrêter, James se tourna vers son interlocutrice et souris à pleine dents. Il lui avait raconter son histoire, à présent, c'était à elle de dire la raison de sa présence dans la volière à une heure aussi tardive.

    « Mais toi, que fais-tu ici à une heure aussi tardive, et seule en plus de ça ? Tu as l'air..anxieuse je dirais. »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   Ven 11 Mar - 0:00

Son interlocuteur se lança dans un interminable monologue. Et au fur et à mesur qu'il débitait ses paroles, Amélia souriait. Elle s'était accoudée également à une fenêtre de la volière et avait suivi de loin le vol de l'hibou du maradeur. Il était loin maintenant, très loin et volait vers le chemin de traverse. La vue était splendide. Le soleil était pratiquement entièrement caché et une faible lueur éclairait maintenant la volière. La forêt interdite était elle plongée dans le noir et fichait encore plus la frousse que d'ordinaire. Les lueurs venant des fenêtres du chateau éclairaient le parc devant qui était désert ce qui était rare mais normal finalement pour l'heure qu'il était. Amélia n'avait juste jamais prit le temps d'inspecter autant la vue qui s'offrait à elle depuis la fenêtre de son dortoir.

"- Il faut dire aussi que vous, les maraudeurs, avaient un humour bien à vous. Allez franchement, ce n'est pas à tout le monde que viendrait à l'idée de mélanger deux substances en cours de potions sans même en connaitre les contenants et le résultat. Oh, je ne dis pas que tes intentions étaient mauvaises ou meurtrières, loin de là, je sais bien que c'était pour te divertir. Et puis finalement, ça ne m'étonne pas que tu aies fait ça, on ne t'apelle pas pour rien toi et ta bande, "les maraudeurs"."

Elle s'arracha à sa contemplation et se retourna sur le rouge et or. Elle fixa James et continuait sans s'arrêta son flot de parole. Peut-être l'ennuyait-elle ? Peut-être n'en avait-il rien à faire ? Peu importe, elle aimait dire ce qu'elle pensait.

"- Néanmoins, tu as le mérite d'assumer des actes et tes paroles, même devant ta directrice de maison et je sais combien ça peut-être dur. Enfin, je le devine. Disons que je n'ai jamais été dans une telle situation mais je n'aimerai pas être à la place de certaines personnes en cours qui se font rabrouer par le professeur McGonagall. Alors, je compatie. Tu prouves que tu es quand même une personne noble et digne, c'est important, je trouve ça bien."

Lorsqu'elle eut fini, elle se rendit compte qu'elle parlait sans trop réfflechir, que ça sortait comme ça et cela l'étonnait. Elle qui avait toujours été si timide... les choses changeaient, pour son plus grand bonheur. Elles changeaient, oui. Mais son malaise revint vite une fois que James demanda à son tour quel était le motif de sa présence ici. Elle se retourna une nouvelle fois vers la fenêtre et le froid de la presque-obscurité, fuyant le regard perçant de son compagon. Il avait touché dans le mil, elle était réellement anxieuse.

"- Hum, tu trouveras sûrement ça étrange... Je... Je ne sais pas si tu as des frères et soeurs et si oui... si tu en ai proche... Mais moi je suis très proche de mon grand frère Edgar. Nous... Nous écrivons beaucoup et c'est juste que ça fait assez longtemps que je n'ai pas eu de nouvelles. Je passe mes soirées ici, attendant un hibou tant espéré. Qui plus est, j'ai envoyé mon dernier hibou tout à l'heure et c'est assez stressant. J'espère juste que... Qu'il ne lui soit rien arrivé, tu comprends ?"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [RPG] Manque de hibou (James)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RPG] Manque de hibou (James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oubliettes-